Perspectives pour un monde meilleur
Menu
Vous pouvez obtenir une foi vivante

Croître dans la foi

Vous pouvez développer la foi vivante qui vous accompagnera à travers les épreuves de cette vie et dans le Royaume de Dieu à venir.

Dans les chapitres précédents, nous avons vu la définition biblique de la foi. Nous avons considéré des exemples de foi agissante parmi le peuple de Dieu. Nous avons appris que la foi est nécessaire pour recevoir le don du salut de Dieu. À notre époque sans foi (Luc 18:8), comment développer une foi vivante et active ? Ne soyez pas découragé si vous pensez manquer de foi. Parfois, des gens qui professent croire en Dieu se sentent profondément honteux de s’apercevoir que leur foi est faible lorsque survient une crise. Ceci peut vous arriver. Mais ne désespérez pas. La Bible montre que même des hommes et des femmes de foi forte furent aux prises avec des défis qui testèrent leur foi.

La Bible relate leurs angoisses dans leurs luttes contre les épreuves. Ces hommes et ces femmes développèrent la foi par le creuset des défis et – par moments – des revers et des échecs.

L’exemple de Jérémie

Le prophète Jérémie était justement un tel homme. Il est l’une des personnes citées dans le chapitre de la foi, il souffrit « les chaînes et la prison » (Hébreux 11:36 ; comparez avec Jérémie 37: 15-16). Les ravisseurs de Jérémie, non seulement l’emprisonnèrent, mais ils le descendirent dans une citerne apparemment abandonnée, remplie de boue (Jérémie 38:6). C’était la troisième fois que Jérémie était emprisonné, et ce fut la plus cruelle. Une situation si extrême qu’il fut proche de la mort (Verset 10).

L’emprisonnement immérité de Jérémie était l’aboutissement d’une longue période de sévices dont il souffrit aux mains de son propre peuple. Dieu l’avait appelé pour prophétiser et avertir tous ceux de Juda que, à cause de leurs péchés, le royaume tomberait sous des envahisseurs étrangers. Au lieu de se repentir et de tenir compte des avertissements de Dieu, ils firent pression sur Jérémie et le haïrent. Ils tentèrent de l’assassiner (Jérémie 11:19, 21). Ils l’accusèrent de trahison ; ils l’arrêtèrent et l’amenèrent devant le roi et l’emprisonnèrent.

Face à une telle opposition déterminée, Jérémie lutta spirituellement. En premier lieu, il ne voulut pas prophétiser (Jérémie 1:4-8). Il exprima ses inquiétudes et accusa essentiellement Dieu de le forcer à être prophète (Jérémie 20:7). Il pensa même ne plus annoncer la parole de Dieu (verset 9), ses convictions toutefois le contraignirent à continuer. Dans son combat, il souhaita n’avoir jamais vécu (verset 14).

La vie de Jérémie fut une lutte sans fin. Il n’avait pas la foi suffisante et joyeuse d’un homme imperméable au doute. La Bible rapporte plutôt le combat bien trop humain, d’un homme inquiet et parfois fatigué. Mais Jérémie triompha par la foi en Dieu. Il cria à son Créateur : « Guéris-moi, Éternel, et je serai guéri ; sauve-moi, et je serai sauvé […] Toi, mon refuge au jour du malheur ! » (Jérémie 17:14, 17)

Dieu délivra Jérémie de la citerne et de la mort. Aujourd’hui, nous reconnaissons Jérémie comme un grand prophète hébreu. Plus important, il reçut l’approbation de Dieu et attend la résurrection. La vie de Jérémie ne fut pas facile, mais sa foi prit de la maturité par les épreuves.

De nombreux autres hommes et femmes de la Bible qui professaient la foi en Dieu l’imploraient quand leur foi vacillait dans les moments difficiles. Choisir d’obéir à Dieu et de le servir mène à des difficultés qui testent la foi. Paul nous dit que « tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus- Christ seront persécutés. » (2 Timothée 3: 12) Il nous faut demander à Dieu Son aide pour édifier une relation d’amour, de confiance et de fidélité avec Lui, afin de pouvoir endurer de telles épreuves.

Il se peut que vous vous sentiez comme le père qui vint voir Jésus avec un grave problème. Son fils était possédé d’un démon, et la mère voulait que Jésus le guérisse. Lorsque Jésus lui dit : « Tout est possible à celui qui croit. », l’homme savait que sa foi était faible. Dans son angoisse et ses larmes, il cria à Christ : « Je crois ! Viens au secours de mon incrédulité ! » (Marc 9 :23-24)

Jésus ne condamna ni ne refusa d’aider l’homme dont la foi était faible. Il ne se détournera pas non plus lorsque notre foi sera faible. Mais il y a quelque chose à faire dans ces circonstances. Croître dans la foi

Dieu s’attend à ce que nous croissions dans la foi. Il est crucial de le faire car il est impossible d’avoir une relation avec Dieu sans cela (Hébreux 11:6). La foi est l’une de nos possessions les plus précieuses et c’est une clé à tout ce qui est important. C’est parce que nous avons la foi que nous pouvons recevoir la louange et l’approbation de Dieu. Ceux « à la foi desquels il a été rendu témoignage » sont des exemples de foi enregistrés pour nous (Hébreux 11 :39).

Parce qu’ils avaient la foi, Dieu les ressuscitera au retour de Jésus-Christ (I Corinthiens 15:52 ; I Thessaloniciens 4:16) La foi est une clé décisive pour le Royaume de Dieu et la vie éternelle.

Comme cela a été dit auparavant, nous ne pouvons pas faire provision de foi par nous-mêmes et déterminer que nous ne douterons jamais plus. Mais la foi véritable, vivante, se fait jour dans une relation de maturité avec Dieu. Voyons ce que nous pouvons faire pour renforcer cette relation, la plus importante de toutes.

Prier est d’une importance vitale

Pour commencer notre parcours d’une vie de foi, c’est à Dieu qu’il faut nous adresser. C’est Sa volonté que nous ayons la foi, et Il désire nous la donner (Luc 11: 9). Nous devrions prier Dieu pour avoir la foi, et prier souvent (Luc 18:1). Ceci devrait être une partie intégrante et régulière de notre vie.

De nombreux passages montrent qu’il nous faut maintenir un contact journalier avec Dieu (Matthieu 6 :11 ; Luc 11:3 ; 2 Corinthiens 4 :16). Le roi David, pour s’assurer d’être proche de Dieu, priait trois fois par jour (Psaumes 55:17- 18). De façon similaire, le prophète Daniel priait trois fois par jour (Daniel 6 :10).

La prière accompagnée de l’étude des Écritures, joue un rôle vital dans notre conversation avec Dieu. C’est une manière de lui exprimer notre amour aussi bien que notre intérêt. Cette communication profonde avec Dieu fait grandir la foi.

La prière engendre aussi pour résultat le fait que Dieu nous répond. Notez cette promesse : « […] tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme. » (Deutéronome 4:29) Si nous nous consacrons à prier avec ferveur et à demander la foi, Dieu ne nous la refusera pas. Il veut nous octroyer des dons spirituels, tout comme un parent aimant veut nourrir son enfant qui a faim (Luc 11:11-12). Jésus a promis que ce que nous demanderions en son nom, Dieu nous l’accorderait (Jean 14:13 ; 15:16 ; 16:23).

Lire la Bible régulièrement

En priant nous parlons à Dieu. En lisant la Bible, nous laissons Dieu nous parler par Sa parole.

La Bible nous dit que « la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. » (Romains 10:17) Rappelonsnous ce qu’est la foi. Dans sa forme la plus simple, elle est le fait de croire que Dieu fera ce qu’Il dit (Romains 4:20-21). Pour savoir ce que Dieu nous dit, nous devons lire la Bible, la parole de Dieu révélée à l’homme. Elle nous dit comment Il veut que nous vivions. Elle nous dit ce qu’Il fera pour nous. Elle contient de nombreux récits de Ses interventions pour des individus et pour toute l’humanité. En lisant la Bible et en priant régulièrement, vous croîtrez dans la foi de deux manières. D’abord, vous apprendrez ce que Dieu promet. Il fait des promesses que vous pourrez réclamer. Ensuite, les histoires inspirantes de la Bible vous rassureront et vous aideront à renforcer votre foi.

Au sujet des Saintes Écritures, Paul dit : « Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance. » (Romains 15:4) Lorsque nous avons davantage d’espoir, nous avons également davantage de foi. Les deux sont liés.

Obéir à Dieu

Une autre étape nécessaire pour croître dans la foi est de faire ce que Dieu dit. Nous devons tenir compte de Ses commandements. Beaucoup de gens n’ont pas une bonne compréhension de l’obéissance. D’un côté, certains pensent qu’ils peuvent gagner la vie éternelle par leurs actions. Ils ne peuvent comprendre que le salut est un don immérité de Dieu (Romains 6:23 ; Ephésiens 2:8) et que nous ne pourrions jamais gagner par nos propres efforts ce don qui n’a pas de prix. À l’autre extrême sont ceux qui veulent que Dieu les accepte comme ils sont, ils n’ont pas l’intention de faire le moindre changement dans leur vie. L’obéissance sincère est une affirmation – une expression – de la foi. On pourrait mieux la résumer comme notre façon de répondre avec reconnaissance à tout ce que Dieu a fait et promet de faire pour nous. L’obéissance fait naturellement partie du fait de vouloir s’approcher de Dieu et lui ressembler davantage. Jésus a promis que toute personne lui obéissant jouira d’un rapport spécial avec Lui et le Père : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14:23)

Ceci démontre qu’il est possible de saisir la réalité de la présence de Jésus et du Père en leur obéissant.

Le lien entre l’obéissance et la foi est évident tout au long de la Bible. La foi devrait être évidente par notre conduite. Les hommes et les femmes fidèles de la Bible avaient cela en commun. Toutefois, l’obéissance sincère à Dieu requiert une bonne compréhension de Sa loi. (Pour apprendre pourquoi Dieu nous donne Sa loi et comprendre les principes fondamentaux des dix commandements, veuillez demander un exemplaire gratuit de la brochure « Les Dix Commandements ».)

Marcher avec Dieu

Si votre vie comporte la prière, l’étude de la Bible et l’obéissance à Dieu, vous développerez une relation étroite avec Lui. En marchant avec Dieu, votre foi grandira. Marcher avec Dieu, c’est avoir une foi profonde. Dans la Bible, Hénoch et Noé sont deux exemples de foi profonde (Genèse 5:22 ; 6:9).

Marcher avec Dieu signifie avoir une relation de tous les jours avec lui, chercher de façon sincère et constante Sa volonté. En vivant une vie selon Dieu, en marchant avec lui avec un coeur pur, vous croîtrez dans la foi. Un contact fréquent et régulier avec Dieu est essentiel parce que la foi est le produit d’une vie selon Dieu. La foi grandit avec le temps. Un maçon sait qu’un mur ne jaillit pas en un instant. Il doit le construire petit à petit, brique par brique. De même, nous développons et enrichissons notre foi par ce contact fréquent et régulier avec Dieu.

L’épreuve de votre foi

Quiconque a la foi est éprouvé. La Bible dit que de telles épreuves sont plus précieuses que l’or (1 Pierre 1:7). Bien que l’or en fin de compte soit périssable, notre foi fera à jamais partie de nous lorsque Dieu nous ressuscitera pour être avec Jésus-Christ.

Les épreuves et les problèmes n’ont rien d’agréable. Quand ils nous touchent, ils peuvent de prime abord nous sembler terribles, traumatisants et même accablants. Mais les épreuves sont des occasions de bâtir la foi et de grandir spirituellement.

Lorsque les gardes jetèrent Daniel dans la fosse aux lions (Daniel 6), celui-ci ne savait pas quel serait son sort. On lui avait donné l’ordre de rendre un hommage idolâtre à un homme. Il refusa. Bien que ne sachant pas ce qu’il adviendrait de lui, la seule chose juste pour lui était d’obéir à Dieu, même si cela signifiait la mort. Il refusa de faire un compromis, et Dieu le sauva des lions.

Avant d’être délivré par Dieu, Daniel a dû cependant mettre sa confiance en Lui. Il savait que, même si Dieu ne le délivrait pas des lions, son avenir avec Dieu était assuré pour l’éternité.

Toute personne qui décide de suivre Christ finira par affronter des épreuves. On vous demandera peut-être de faire des compromis avec la vérité que Dieu révèle dans Sa parole. L’authenticité de votre foi peut être testée dans de tels moments de vérité. Que se passerat- il alors ?

Comme nous l’avons vu, Dieu est bon et compréhensif envers nos faiblesses, mais Il nous demande parfois d’avancer dans la foi. Dans de tels moments, nous devons rechercher Sa sagesse avec encore plus de ferveur. Nous devons Le prier de nous montrer Sa volonté.

Nous devrions rechercher de sages conseils spirituels (Proverbes 24:6). Puis, avec Son courage et Sa foi en nous, Il nous fait avancer. Il se peut que Dieu permette à de petites épreuves de nous arriver pour nous préparer à de plus grandes par la suite. C’est pourquoi nous devrions quotidiennement raffermir notre foi. Si nous n’exerçons pas notre confiance en Dieu avant que ne se produise une crise importante, nous aurons beaucoup plus de difficultés.

Vivre une vie de prière, d’étude de la Bible et d’humble obéissance à Dieu clarifie et renforce notre foi. Nous ne pouvons pas toujours choisir le moment de notre vie pour une épreuve de foi, mais si nous cherchons Dieu maintenant nous pourrons être bien mieux équipés lorsqu’une telle épreuve se produira. La foi dans la promesse du Royaume de Dieu

Comme le prophète Daniel, nous devrions avoir foi et espoir en la promesse du Royaume de Dieu et de tout ce que cela implique. Le Royaume de Dieu est éternel et Jésus-Christ l’établira sur la terre à Son retour. Ce Royaume remplacera tous les autres gouvernements (Daniel 2:44) et durera à jamais. Les saints – serviteurs de Dieu – régneront dans ce Royaume (Daniel 7:18). Tout sacrifice qu’il nous est demandé de faire en vue de cet avenir sera terne comparé à la grandeur et la magnificence de cette récompense que Dieu a en réserve pour nous (Romains 8 :18). (Pour mieux comprendre l’impressionnante vérité au sujet du Royaume de Dieu tel qu’enseignée par Christ, ne manquez pas de demander un exemplaire gratuit de la brochure « L’Évangile du Royaume ».)

Nous hériterons le Royaume de Dieu dans la résurrection à la vie éternelle au retour de Jésus-Christ. (I Corinthiens 15:50-52). Croire à la venue de ce Royaume est en soi-même un acte de foi. Car il n’est pas possible de le voir, mais Dieu dit qu’il sera réel. Hériter d’un avenir d’une telle ampleur et d’une telle gloire réclame de notre part de vivre par la foi. Une vie de foi peut requérir que nous connaissions des situations inconfortables à certains moments. Nous pouvons nous retrouver dans des circonstances où notre confort habituel peut ne plus être assuré. Même notre sécurité personnelle peut être menacée. C’est alors que nous devons rester concentrés sur le Royaume de Dieu. Après tout, « la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. » (Hébreux 11:1)

Notre foi se fonde sur la parole infaillible de Dieu, laquelle durera à jamais. « Car toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe. L’herbe sèche, et la fleur tombe ; mais la parole du Seigneur demeure éternellement. » (1 Pierre  1:24-25) Les gens de foi dont la Bible a préservé pour nous l’histoire avaient pour fondement la parole de Dieu. Ils croyaient Dieu.

Dieu promet une meilleure récompense (Hébreux 11:40) à ceux qui vouent leurs vies à chercher le Royaume de Dieu (Matthieu 6:33). Bien que cette vie ait ses moments agréables, Paul gardait la bonne perspective : « Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur […]. » (Philippiens 3:8) Dieu nous promet la vie éternelle à la résurrection. Entre-temps, Il nous réconfortera lorsque le fait de Le servir exigera des sacrifices douloureux. (2 Corinthiens 1:3 - 5) Garder une vision claire du futur magnifique et se rappeler la promesse de réconfort de Dieu, c’est ce qui aide à développer une foi vivante. Être appelé à connaître le Royaume de Dieu et à avoir foi en ce Royaume est précieux. En cette époque, ce n’est pas tout le monde qui reçoit cet appel (Luc 8:10).

Comprendre ces vérités de Dieu est un don de Sa part. Si vous les comprenez, Dieu vous appelle à participer à Son grand plan. Pour réclamer ce don, il vous faut agir. Puissiez-vous suivre le conseil de Paul dans Hébreux 6:12 et imiter « ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses. »

Commencez maintenant à développer la foi vivante qui vous accompagnera dans les épreuves de cette vie et jusque dans le Royaume de Dieu à venir.

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top