Perspectives pour un monde meilleur
Menu
La Nouvelle Alliance - Abolit-elle la loi de Dieu ?
Le Contenu
Les Formats

Une alliance de mariage

Une alliance de mariage

Peu de gens se rendent compte que l’Ancienne Alliance était essentiellement une alliance de mariage entre Dieu, représentant « l’époux » d’Israël (Jérémie 31:32 - Versions Darby et Martin). Dans cette alliance, Israël, l’épouse, avait accepté de se soumettre à Dieu et d’obéir à Ses lois. Mais elle ne l’a pas fait. L’adultère d’Israël avec les dieux étrangers était si odieux que Dieu divorça de Son peuple à l’exception de quelques-uns qui essayèrent encore de Le servir (Jérémie 3:8, 14 ; Ésaïe 50:1). Le peuple n’a jamais eu un cœur droit et un esprit d’obéissance (Deutéronome 5:29 ; Romains 8:7). Le livre des Hébreux explique que le peuple était à blâmer, et que c’était cela qui représentait le problème de l’Ancienne Alliance et la raison pour laquelle une Nouvelle Alliance était nécessaire (Hébreux 8:7-8). Le livre des Hébreux cite deux fois cet important passage de Jérémie (versets 8-13 ; 10:16-17). Donc, la Nouvelle Alliance, c’est quoi exactement ? C’est essentiellement un nouveau contrat de mariage établit par Dieu, avec, comme nous allons le voir, l’Israël spirituel, c’est-à-dire l’Église de Dieu pour le moment, et toute l’humanité à l’avenir.

Une proposition de mariage de la part de Jésus-Christ

Nous voyons cela dans les paroles et les actions du Christ, le soir avant Sa mort. Au cours du repas de la Pâque qu’Il partagea avec Ses disciples, Jésus introduisit les symboles du pain rompu pour représenter le sacrifice de Son corps brisé et le vin pour symboliser Son sang versé – Sa mort. « Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour beaucoup, pour le pardon des péchés. » (Matthieu 26:27-28) Jésus expliqua que cette Nouvelle Alliance serait impossible à moins que Son sang ne soit versé en tant que sacrifice pour le péché. Autrement, il n’y aurait aucun moyen d’expier les péchés de tous ceux qui voudraient participer à l’Alliance.

Remarquez que Jésus inaugure la Nouvelle Alliance avec Ses disciples. Cela peut être déroutant puisque la prophétie de Jérémie sur la Nouvelle Alliance avec Israël et Juda se situe après le retour du Christ sur terre (Jérémie 31:31-34). Les « noces de l’Agneau » n’auront lieu qu’à Son retour (Apocalypse 19:6-9) – cela se réfère clairement aux noces du Christ avec l’Église.

Il est important de comprendre que l’Église de Dieu, c’est l’Israël spirituel (Romains 2:28-29) – ses membres étant les pionniers dans la relation que Dieu annonce par le prophète Jérémie. Cependant, cela n’explique pas pourquoi l’Église se retrouve dès aujourd’hui sous les termes de ce nouveau contrat de mariage qu’est la Nouvelle Alliance, alors que le mariage n’aura lieu qu’au retour de Christ.

Les coutumes matrimoniales bibliques

Pour comprendre, il faut connaître les coutumes matrimoniales des temps bibliques. Premièrement, les couples se promettent – se fiancent – en partageant traditionnellement une coupe de vin. Ces promesses ne sont pas comme les fiançailles d’aujourd'hui, qui peuvent facilement être rompues. Les fiançailles juives étaient un contrat soumis à des obligations de part et d’autre. Il fallait un divorce pour les rompre. Pendant cette période de fiançailles, le couple était déjà considéré comme marié et vu comme mari et femme. Nous voyons cela dans Matthieu 1:18-20 où Joseph et Marie sont « fiancés », et déjà considérés comme mari et femme. Il faudrait un divorce pour briser ce contrat de fiançailles (verset 19). Bien que considérés comme mari et femme, le couple ne vivait ensemble qu’après une célébration publique du mariage, généralement quelques mois après l’accord de fiançailles. Comme pour nous aujourd’hui, le couple utilisait cette période de fiançailles pour préparer leur mariage et leur vie future ensemble.

Avec ce rappel du contexte de l’époque, nous pouvons mieux comprendre la relation de la Nouvelle Alliance. Jésus initia la Nouvelle Alliance – Il annonça Ses noces, pourrait-on dire, à Ses disciples. Comme nous l’avons vu, les termes de l’Ancienne Alliance n’étaient pas suffisants. Les disciples de Christ, personnes fidèles de Son époque, étaient encore charnels et condamnés en raison de leurs péchés. Ils avaient besoin d’être changés en un peuple nouveau, spirituellement converti, pour entrer dans cette nouvelle relation avec Jésus-Christ. Cela fut accompli par la mort et la résurrection du Christ et la réception du Saint-Esprit de Dieu, qui permit à cette transformation spirituelle de commencer (Romains 7:1-4 ; 1 Corinthiens 7:39 ; Galates 2:20 ; 2 Corinthiens 5:16-17 ; Romains 8:5-10). Ils devinrent ainsi l’Église de Dieu, la véritable « Israël de Dieu » (Galates 6:16), ceux qui représentent « un reste selon l’élection de la grâce » (comparez Romains 11:1-5).

Ayant accepté la Nouvelle Alliance, l’Église est maintenant fiancée au Christ (2 Corinthiens 11:2). Elle est sous les termes de la Nouvelle Alliance, mais encore dans l’attente de l’accomplissement ultime de la Nouvelle Alliance qui aura lieu lors des « noces de l’Agneau » (Apocalypse 19:6-9). Représentant la fiancée du Christ, les membres de Son Église se soumettent à Ses directives aimantes, et se laissent guider par Lui qui est la tête de cette Église (Éphésiens 5:22-32). Les membres se préparent à vivre avec Lui à tout jamais.

Depuis cette entente initiale conclue avec les disciples du Christ, L’Église inclue maintenant davantage de personnes. Pour faire partie de cette Église et de cette Alliance, il faut participer aux symboles de la Nouvelle Alliance, chaque année, en réaffirmant les termes du contrat de mariage, en s’engageant à obéir à Dieu et en acceptant le sang versé du Christ pour expier tout manquement à l’obéissance.

L’humanité fera partie de cette relation

Au retour du Christ, ceux qui s’étaient auparavant engagés à ces fiançailles, vont alors pouvoir participer à une véritable cérémonie et célébration de mariage, comme cela est mentionné dans Apocalypse 19. Ils seront glorifiés avec des corps spirituels, ils seront parfaits et ne pécheront plus jamais. Ils auront les lois de Dieu enracinées parfaitement dans leur caractère – en vivant dorénavant dans une unité continuelle avec Jésus-Christ.

Ceci est le point culminant et la plénitude des noces de la Nouvelle Alliance ! Toutefois, Dieu a l’intention d’offrir cette relation maritale à tous les êtres humains. Tous ceux qui, en fin de compte, accepteront de se soumettre à Lui et d’être spirituellement transformés, pourront alors la recevoir.

Lorsque Jésus reviendra et sera uni à Son Église dans la plénitude de cette alliance, Il offrira cette promesse de mariage à toute l’humanité. L’Alliance est toujours avec Israël (Jérémie 31:31), puisque tous doivent devenir Israélites spirituels afin d’y participer. Tous ceux qui, en fin de compte, choisiront de servir Dieu et de continuer dans Son Alliance seront changés en êtres spirituels afin d’entrer dans la plénitude de cette Nouvelle Alliance.

Au fur et à mesure que l’humanité acceptera d’entrer dans cette union, la paix s’étendra pour englober la terre entière. Tous seront sous le règne de Christ et de Ses saints devenus parfaits, l’Israël spirituel glorifié.

Il est évident que les gens ne seront pas parfaits du jour au lendemain. Avec l’aide de Dieu grâce à la présence en eux du Saint-Esprit qu’Il leur accordera, ils croitront dans l’obéissance. Les lois de Dieu seront progressivement gravées dans leur cœur, et formeront leur caractère. Mais finalement, comme les Écritures le montrent, ces personnes seront transformées en êtres spirituels parfaits qui ne pécheront plus jamais.

Voilà comment le péché, ainsi que la souffrance et la mort qui en résultent, seront un jour oubliés (verset 34). Le péché n’existera plus.

Pour en savoir plus sur ce processus de transformation spirituelle et comment entrer dans cette relation avec Jésus-Christ, téléchargez ou demandez notre brochure gratuite « Le chemin de la vie éternelle ».

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top