Perspectives pour un monde meilleur
Menu
La Nouvelle Alliance - Abolit-elle la loi de Dieu ?
Le Contenu
Les Formats

Les éléments clé de l’Alliance du Sinaï

Les cinq livres écrits par Moïse, l’ensemble des lois de l’Alliance du Sinaï, étaient destinés à couvrir tous les aspects importants de la vie de l’ancien Israël.

Cet ensemble de lois traitait des sanctions d’actes criminels, de la façon dont les juges devaient gérer les affaires pénales, garantissait la richesse, dictait la bonne conduite d’un sacerdoce, donnait des instructions nécessaires à la construction du tabernacle et à ses accessoires physiques, à la pureté cérémonielle, à la gestion des animaux, aux instructions sur la morale, la dîme, les jours saints, l’agriculture, les lois de la santé ainsi que de nombreux autres aspects de la vie.

L’amplitude et les détails non exhaustifs des exigences de cet ensemble de lois reflétaient son objectif. Ces lois définissaient un système de gouvernement pour une nation dont les citoyens, à l’exception de certains dirigeants choisis, n’avaient pas l’Esprit de Dieu.

Ce système de gouvernement fut créé pour des personnes dont le cœur était spirituellement endurci, dont l’esprit ne percevait pas l’entière intention spirituelle des enseignements de Dieu (Matthieu 13:15 ; Actes 28:27 ; citation tirée d’Ésaïe 6:9-10). Bien que les lois instruisaient le peuple à se tourner vers Dieu et à Le servir fidèlement, les chefs nationaux et locaux étaient tenus responsables de s’assurer de leur application. Pour le bien de tous, des peines spécifiques étaient prescrites et prévues pour ceux qui refusaient d’obéir.

Le tabernacle d’Israël – plus tard son temple – représentait le point central du culte de la nation envers Dieu. Exode 25-31 décrit en détail comment le tabernacle fut conçu et consacré. Le même soin fut apporté à la description des vêtements et des responsabilités d’Aaron et des autres sacrificateurs. Des instructions détaillées relatives aux artisans du tabernacle, des articles sacrés et des offrandes sont incluses (Exode 35:4 ; Exode 36:1). La façon dont le tabernacle devait être construit est soigneusement expliquée (Exode 36:2 ; Exode 40:38).

Le livre du Lévitique souligne une variété d’autres aspects cérémoniels de l’Alliance du Sinaï, notamment les instructions spécifiquement détaillées concernant les droits des sacrificateurs, les sacrifices quotidiens et hebdomadaires des animaux lors des Sabbats et des fêtes annuelles. Cette alliance était riche en cérémonies et en rituels. Ceux-ci constituaient les attributs d’une relation temporaire et presque toujours orientée vers le domaine physique entre l’ancien Israël et Dieu (voir Hébreux 8:1-5).

Pourtant, ses rituels symbolisaient aussi l’amélioration de la relation spirituelle que le Messie établirait avec tous les Israélites dans le futur.

Cette meilleure relation ne concernerait pas que les Juifs mais aussi les descendants restaurés des autres tribus d’Israël dont leur retour à la patrie est prophétisé dans Jérémie 23:5-8, et toutes les autres nations ainsi que tous ceux qui désirent se soumettre à Dieu et apprendre Ses voies (Michée 4:1-4).

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top