Perspectives pour un monde meilleur
Menu
La Nouvelle Alliance - Abolit-elle la loi de Dieu ?
Le Contenu
Les Formats

Le livre des Actes montre les croyances et les pratiques de l’Église primitive

Le livre des Actes montre les croyances et les pratiques de l’Église primitive

Le livre des Actes est un récit historique clé des croyances et des pratiques de l’Église primitive. Ses premiers chapitres décrivent la fondation de l’Église et ses premières années. Les chapitres suivants décrivent les voyages et les actions de l’apôtre Paul.

La perspective courante dans la plupart des églises aujourd’hui consiste à dire que Jésus est venu pour abolir les lois de l’Ancien Testament et que Paul enseigna que le maintien de ces lois n’est plus nécessaire pour les chrétiens. Mais que révèle le livre des Actes au sujet des pensées et des pratiques de l’Église primitive ? Ce livre supporte-t-il cette façon de voir ou nous montre-t-il quelque chose de totalement différent ? Était-il en conflit avec les coutumes et les pratiques juives typiques de l’époque décrites dans l’Ancien Testament ? Examinez les écritures suivantes et jugez vous-mêmes !

Acts 2:1 – L’Église du Nouveau Testament commença miraculeusement lorsque les membres étaient assemblés le jour de la Fête de la Pentecôte (également appelé Fête des Semaines ou des Prémices), conformément aux commandements de Dieu énoncés dans Leviticus 23:15-16, 21 et Deuteronomy 16:16.

Acts 2:46 – Les membres de l’Église primitive se réunissaient « chaque jour tous ensemble ».

Acts 5:19-20 – Après que les apôtres furent emprisonnés, un ange dit aux apôtres de continuer à enseigner au temple.

Acts 5:21, 25, 42 – Les apôtres continuèrent à enseigner dans le temple.

Acts 5:32 – Pierre enseigna que Dieu donne Son Saint-Esprit « à ceux qui lui obéissent ».

Acts 6:7 – « une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi. » Ils ne voyaient aucune contradiction entre le christianisme et leur rôle de sacrificateurs.

Acts 7:1-53 – Étienne expliqua que Jésus-Christ et le christianisme étaient l’accomplissement des prophéties de l’Ancien Testament et le prolongement naturel de ce que les Écritures de l’Ancien Testament prédisaient.

Actes 8: 26-39 – Philippe expliqua à l’Eunuque éthiopien que Jésus-Christ était l’accomplissement des prophéties de l’Ancien Testament.

Acts 9:20 – Immédiatement après sa conversion miraculeuse, Paul, dans la ville de Damas, « prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. »

Acts 10:14 – Environ une décennie après la crucifixion et la résurrection du  Christ, Pierre dit : « je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur. » Il est évident qu’il continuait à obéir aux lois de Dieu concernant les viandes pures et impures qui se trouvent dans Lévitique 11 et Deutéronome 14. 

Actes 11: 8 – Pierre raconte à nouveau cela en disant : « jamais rien de souillé ni d’impur n’est entré dans ma bouche. »

Actes 13: 5 – À Chypre, dans la ville de Salamine, Paul et Barnabas « annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. »

Actes 13: 14-41 – À Antioche de Pisidie, Paul et Barnabas enseignèrent dans la synagogue pendant le sabbat, expliquant, à partir des Écritures de l’Ancien Testament, que Jésus était le Messie et le Fils de Dieu prophétisé. 

Acts 13:42 – À l’issue de cette assemblée dans la synagogue, « on les pria de parler le sabbat suivant sur les mêmes choses ». Si le sabbat avait été aboli, Paul et Barnabas ratèrent une occasion en or pour expliquer à ces personnes qu’ils seraient disponibles pour les enseigner à nouveau le lendemain, le dimanche ou pendant n’importe quel autre jour. Au lieu de cela, ils se rencontrèrent à nouveau le sabbat suivant !

Actes 13: 44 – « Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu » enseignée par Paul et Barnabas. Dans tous les passages où il est fait mention des enseignements de Paul pendant le sabbat, à aucun moment il n’est fait allusion au fait qu’ils ne devraient pas être là pour observer le sabbat comme cela leur est commandé. Il n’y a aucun sous-entendu soupçonnant qu’ils devraient plutôt se réunir le dimanche.

Acts 14:1 – Paul et Barnabas enseignaient dans la synagogue à Icone.

Actes 15: 20-21 – À l’issue de la Conférence de Jérusalem sur la question de la circoncision, l’Église souligna la réglementation qui concernait les chrétiens Gentils afin de leur permettre de se rassembler avec les Juifs dans les synagogues, où « Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu’on le lit tous les jours de sabbat dans les synagogues. » (Pour en savoir plus, lisez l’encart intitulé « La Conférence de Jérusalem d’Actes 15 : quelles en furent les décisions ?)

Acts 16:13 – À Philippes, Paul rencontra des Juifs le jour du sabbat près d’une rivière et les enseigna au sujet de Jésus-Christ.

Acts 17:1-2 – À Thessalonique, Paul « selon sa coutume » entra dans la synagogue et « pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d’après les Écritures. »

Acts 17:10-11 – À Bérée, Paul et Silas « entrèrent dans la synagogue des Juifs » et enseignèrent, après quoi, leurs auditeurs « examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. »

Actes 17: 17 – À Athènes, Paul s’entretenait dans la synagogue avec les Juifs et les Gentils.

Actes 18: 4 – À Corinthe, Paul « discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs. »

Acts 18:19 – À Éphèse, Paul « étant entré dans la synagogue, il s’entretint avec les Juifs » .

Actes 18: 21 – Paul quitta Éphèse en disant : « Il faut absolument que je célèbre la fête prochaine à Jérusalem » – en conformité avec le commandement de Dieu donné dans Deuteronomy 16:16.

Acts 19:8 – Après son retour à Éphèse, Paul « entra dans la synagogue, où il parla librement. Pendant trois mois, il discourut sur les choses qui concernent le royaume de Dieu. »

Acts 20:6 – Paul et son groupe embarquèrent à Philippe « après les jours des pains sans levain ». Il s’agit de l’une des fêtes divines ordonnées dans Leviticus 23:6 et Deuteronomy 16:16.

Acts 20:16 – Paul changea ses plans de voyage parce qu’« il se hâtait pour se trouver, si cela lui était possible, à Jérusalem le jour de la Pentecôte » – une autre fête de Dieu.

Acts 21:20 – À Jérusalem, les apôtres dirent à Paul : « Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont cru, et tous sont zélés pour la loi. » Ils ne voyaient pas de contradiction entre le christianisme et les lois qu’ils avaient toujours observées.

Actes 21: 21-26 – Pour contrer les fausses accusations selon lesquels ils prêchaient contre la loi et pour montrer que, lui-même se conduisait en « observateur de la loi » (v. 24), Paul rejoint plusieurs hommes pour se purifier dans le temple et verser les offrandes selon leurs rites.

Acts 24:14 – Lors d’une audience devant le gouverneur romain Félix, Paul déclara qu’il adorait le Dieu de ses pères, « croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes » – c’est-à-dire, l’Ancien Testament.

Acts 25:8 – Lors d’une audience judiciaire devant le nouveau gouverneur romain, Festus, Paul dit : « Je n’ai rien fait de coupable, ni contre la loi des Juifs, ni contre le temple, ni contre César. »

Acts 27:9 – Luc nota que la navigation à voile sur la mer Méditerranée à la fin de l’automne « devenait dangereuse car l’époque même du jeûne était déjà passée » – ceci est une référence au jour des Expiations, un des jours saints de Dieu (Leviticus 23:27). 

Acts 28:17 – Parlant aux Juifs à Rome, où il était maintenant prisonnier, Paul leur dit « sans avoir rien fait contre le peuple ni contre les coutumes de nos pères […] ». Le récit du livre des Actes ne pouvait pas être plus clair. Paul et l’Église primitive n’étaient pas en contradiction avec les lois de l’Ancien Testament !

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top