Perspectives pour un monde meilleur
Menu
La Nouvelle Alliance - Abolit-elle la loi de Dieu ?
Le Contenu
Les Formats

La loi de Dieu : fardeau ou bénédiction ?

Pourquoi Dieu donna-t-Il Sa loi ?

Bien souvent, de nos jours, ce que l’on nous enseigne au sujet de la loi donnée par Dieu à l’ancien Israël, c’est qu’elle était un fardeau que Jésus-Christ devait ôter. Les défenseurs de cette idée revendiquent le fait que Dieu libéra les Israélites de l’esclavage en Égypte pour les soumettre à un autre système de loi strict et déraisonnable. Système qu’ils trouvent oppressif.

Ce raisonnement est-il faux ? L’apôtre Jean dit que c’est en effet le cas. Jean lutta contre des arguments similaires au premier siècle. Il affirma sans équivoque : « Ses commandements ne sont pas pénibles » ; « l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements » (1 Jean 5: 3).

Pourquoi Dieu donna-t-Il Sa loi ? Dieu déclare à plusieurs reprises qu’Il l’a donnée pour le peuple – pour leur apporter de grandes bénédictions. Remarquez comme les versets suivants indiquent clairement cette vérité :

• « Observe ses lois et ses commandements que je te prescris aujourd’hui, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi, et que tu prolonges désormais tes jours dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. » (Deutéronome 4: 40)

• Immédiatement après avoir donné les dix commandements, Dieu s’écria : « Oh ! S’ils avaient toujours ce même cœur pour me craindre et pour observer tous mes commandements, afin qu’ils soient heureux à jamais, eux et leurs enfants ! » (Deutéronome 5: 29)

• « Vous suivrez entièrement la voie que l’Éternel, votre Dieu, vous a prescrite, afin que vous viviez et que vous soyez heureux, afin que vous prolongiez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession. » (Deutéronome 5: 33)

• « Mais vous observerez les commandements de l’Éternel, votre Dieu, ses ordonnances et ses lois qu’il vous a prescrites. Tu feras ce qui est droit et ce qui est bien aux yeux de l’Éternel, afin que tu sois heureux, et que tu entres en possession du bon pays que l’Éternel a juré à tes pères de te donner. » (Deutéronome 6: 17-18)

• « Si vous écoutez ces ordonnances, si vous les observez et les mettez en pratique, l’Éternel, ton Dieu, gardera envers toi l’alliance et la miséricorde qu’il a jurées à tes pères. Il t’aimera, il te bénira et te multipliera […] Tu seras béni plus que tous les peuples […] » (Deutéronome 7: 12-14)

• « Maintenant, Israël, que demande de toi l’Éternel, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes l’Éternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d’aimer et de servir l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme ; si ce n’est que tu observes les commandements de l’Éternel et ses lois que je te prescris aujourd’hui, afin que tu sois heureux. »   (Deutéronome     10: 12-13)

• Le Psaume 119 (le plus long chapitre de la Bible) est une louange continuelle sur les lois de Dieu tant pour la sagesse et les bénédictions qui en résultent. Plusieurs autres passages expriment la même chose. Certains énumèrent des bénédictions spécifiques suite à l’obéissance à des commandements particuliers. Deux chapitres entiers – Lévitique 26 et Deutéronome 28 – décrivent un vif contraste existant entre les merveilleuses bénédictions reçues suite à l’observance des lois de Dieu par le peuple d’Israël et les terribles conséquences de la transgression.

Les lois de Dieu ont été conçues pour apporter des bénédictions. Elles définissent une ligne de conduite menant à la paix, à la sécurité et à la prospérité. Deutéronome 4: 5-7 nous dit que si Israël avait obéi à Dieu, il aurait récolté les bénédictions promises par Dieu. Il aurait ainsi été un exemple à suivre pour les peuples environnant – qui auraient désiré observer les mêmes lois afin de pouvoir bénéficier des mêmes avantages merveilleux !

Il va sans dire que les lois de Dieu ne sont pas un fardeau, contrairement à ce que pense certains, elles sont plutôt une bénédiction.

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top