Perspectives pour un monde meilleur
Menu
La Nouvelle Alliance - Abolit-elle la loi de Dieu ?
Le Contenu
Les Formats

En quoi la Nouvelle Alliance est-elle « nouvelle » ?

En quoi la Nouvelle Alliance est-elle « nouvelle » ?

Dans le Nouveau Testament, le mot grec traduit par « nouvelle » dans les termes « nouvelle alliance » est à une exception près, le mot kainos. Il signifie « nouveau » dans la forme ou dans la qualité, de nature différente en comparaison de ce qui est ancien. » (Vine’s Complete Expository Dictionary of Old and New Testament Words, 1985, « New », c’est nous qui soulignons)

Hébreux 12:24 est le seul verset qui utilise un mot grec différent, Neos, pour « nouveau » dans le sens de « nouvelle alliance ». Neos, signifie « nouveau » dans le temps, ce qui est récent ; tout particulièrement pour définir ce qui est récent, plus particulièrement lors de comparaisons comme « le plus récent » ; en fait, ce qui est « néos » peut être une copie de l’ancien au niveau de la qualité ou du caractère. » (Ibid., nous soulignons).

Aucun de ces deux mots grecs traduits par « nouveau » ne sous-entend le fait que chaque aspect de l’Alliance du Sinaï ou Ancienne Alliance fut remplacé. Chacun de ces mots indiquent seulement que l’alliance la plus récente a renforcé et amélioré la qualité de l’alliance originelle.

Incontestablement, la Nouvelle Alliance permet une meilleure relation avec Dieu, bien meilleure que celle décrite symboliquement dans l’Ancienne Alliance. Pour assurer cette meilleure relation, quelques nouveaux critères furent ajoutés à la « nouvelle (ou qualitativement améliorée) alliance » alors que d’autres critères, obsolètes, furent remplacés. Les caractéristiques communes aux deux alliances restent inchangées et inaltérées.

Cette nouvelle relation n’est disponible que par le biais de Jésus-Christ, notre nouveau souverain sacrificateur et notre sacrifice véritable pour le péché. Le Christ est mort pour nos péchés et les péchés de toute l’humanité. Sa mort a ouvert la porte à tous ceux qui se repentent volontairement et reçoivent le Saint-Esprit de Dieu. Ils sont alors acceptés par Dieu en tant que Ses fils et Ses filles. Devenant notre nouveau sacrificateur permanent, Jésus remplace alors les souverains sacrificateurs descendants physiques du frère de Moïse, Aaron.

La « Nouvelle Alliance » offre également énormément de meilleures promesses. Aucun principe spirituel reflétant l’Esprit et le caractère éternel de Dieu n’est abandonné. Ces principes sont expliqués avec précision et de manière appropriée dans plusieurs versets bibliques de l’Ancien Testament. Jésus et tous Ses apôtres, ainsi que Paul, utilisaient ces Écritures, sachant qu’elles faisaient autorité des enseignements véritables de Dieu (Matthieu 4:4 ; Actes 17:2 ; Romains 1:1-2 ; 2 Timothée 3:14-17).

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top