Perspectives pour un monde meilleur
Menu
La Nouvelle Alliance - Abolit-elle la loi de Dieu ?
Le Contenu
Les Formats

Comment Dieu équilibre-t-Il justice et miséricorde

Dieu applique Sa miséricorde et Sa justice en considérant le cœur de la personne – en discernant s’il existe encore en elle la possibilité de se repentir.

Dieu n’est pas seulement un Dieu de justice, Il est aussi un Dieu de miséricorde. Sa justice, envers ceux qui Lui désobéissent volontairement, et Sa miséricorde envers ceux qui Le respectent et qui recherchent Son aide, se retrouvent toutes les deux exprimées dans le deuxième commandement.

Celui-ci se termine par ces mots : « moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. » (Exode 20:5-6)

Dieu applique Sa miséricorde et Sa justice en considérant le cœur de la personne – en discernant s’il existe encore en elle la possibilité de se repentir. Dieu veut « qu’aucun ne périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » (2 Pierre 3:9) Mais viendra un temps où ceux qui refuseront de se repentir périront.

C’est pourquoi, la Nouvelle Alliance considère en premier lieu l’attitude de celui qui pèche pour ce qui est de l’observance des lois de Dieu. Une personne désireuse de « ne plus pécher » peut bénéficier de la miséricorde au lieu d’être condamnée. Mais à ceux qui choisissent de continuer à pécher Jésus dit : « Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. » (Luc 13:3)

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top