Perspectives pour un monde meilleur
Menu
J�sus-Christ : La v�ritable histoire
Le Contenu
Les Formats

Toujours vivant, aujourd’hui et pour l’éternité

Dans un acte de sacrifice suprême, Jésus de Nazareth donna Sa vie pour toute l’humanité. Cependant la mort n’eut point raison de Lui : Il ressuscita à la vie éternelle. A quoi ressemble-t-Il aujourd’hui ?

L’apôtre Jean eut une vision de Jésus-Christ ressuscité et glorifié, qui se trouve dans Apocalypse 1:12-18: « Je me retournai pour savoir quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. »

« Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il avait été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. »

« Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point ! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles  ! »

Jésus est maintenant bien en vie, et cela, pour l’éternité en tant qu’être spirituel immortel. Jean nous dit aussi que Ses fidèles disciples, à la résurrection, seront comme Lui — « Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur. » (1 Jean 3:2-3)

Jésus est maintenant assis à la droite de Dieu le Père : « les anges, les autorités et les puissances lui sont soumis » (1 Pierre 3:22). Il est activement, à la tête de Son Église (Colossiens 1:18) et le « premier né parmi les frères » (romains 8:29). Sans cesse, Il contribue à mener d’autres frères au salut au sein de la famille de Dieu.

Comment sert-Il Ses frères et soeurs sur terre ? Souvenez-vous que le Christ est le Médiateur entre Dieu et les hommes (1 Timothée 2:5). Un des thèmes majeurs de l’épître aux Hébreux consiste à démontrer que Christ a bien exécuté Son rôle sacré de Souverain Sacrificateur (pour en savoir davantage, lisez l’encart intitulé « Le déchirement du voile du Temple »)

Le péché a causé de terribles maux à l’humanité. « Le péché est la transgression de la loi » (1 Jean 3:4). Le péché nous sépare de Dieu (Ésaïe 59:1-2) et met en danger notre récompense éternelle. Le péché est l’ennemi implacable de tout être humain et il doit être vaincu ; ce qui n’est pas une tâche facile, et ne l’a jamais été ! Mais le Christ sait ce que c’est que d’avoir la nature humaine, d’être tenté, de pécher, et de vouloir transgresser la loi de Dieu. « Du fait qu’il a souffert luimême et qu’il a été tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés. » (Hébreux 2:18)

Le Christ a fait tout ce qui était nécessaire pour résister aux pulsions de la chair et donc au péché. Il n’a jamais sous-estimé cet état de fait. Il a prié et jeûné, mais surtout, Il s’est appuyé en permanence sur l’aide de Son Père.

En ne transgressant à aucun moment et d’aucune manière la loi de Dieu, « Il condamna le péché dans la chair » (Romains 8:3). Par contre, en ce qui nous concerne, nous avons été contaminés par le péché et l’un de nos objectifs majeurs en tant que chrétiens, c’est de surmonter ses intrications. Cependant, sans l’aide de notre Sauveur cela nous est impossible. Il nous dit d’ailleurs : « sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jean 15:5).

Remarquez ce que dit Hébreux 4:14-16 : « Ainsi, puisque nous avons un grand Souverain Sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n’avons pas un Souverain Sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. »

Le Christ est l’auteur et le Roi de notre salut. « C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder (avec le Père) en leur faveur » (Hébreux 7:25). Christ est assis à la droite de Dieu « afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. » (Hébreux 9:24)

Paul déclare que par la présence du Saint-Esprit de Dieu en nous, Jésus vit dans chaque chrétien converti (Galates 2:20), donnant ainsi le pouvoir de vivre une vie nouvelle et pieuse, calquée sur la Sienne. Grâce à Son sacrifice et grâce au fait qu’Il vive en nous, nous sommes rachetés « de toute iniquité » et purifiés comme « un peuple qui lui appartient, zélé pour les bonnes oeuvres » (Tite 2:14).

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top