Perspectives pour un monde meilleur
Menu
J�sus-Christ : La v�ritable histoire
Le Contenu
Les Formats

Quand Jésus fut-Il crucifié et ressuscité ?

Nous pouvons en avoir la pleine certitude. Jésus ressuscita précisément trois jours et trois nuits après qu’Il ait été placé dans le tomb

Dans Matthieu 12:38, certains scribes et pharisiens demandèrent à Jésus un signe pour prouver qu’Il était le Messie. Mais Jésus leur dit que le seul signe qu’Il donnerait serait celui du prophète Jonas : « Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. » (verset 40)

Mais comment compter « trois jours et trois nuits » entre la crucifixion du vendredi après-midi et une résurrection le dimanche matin ? Cette notion traditionnelle sous-entendrait le fait que Jésus serait resté dans la tombe seulement un jour et demi.

Certains pensent que ces « trois jours et nuits » dont fit mention le Christ n’exigent pas un laps de temps de 72 heures, et qu’une partie du jour peut être considérée comme un jour entier. Donc, puisque Jésus est décédé dans l’après-midi, ils pensent que le restant de la journée du vendredi constitue le premier jour, le samedi le deuxième jour, et le dimanche le troisième. Cependant, ils négligent le fait, que dans cette explication, cela ne fait que deux nuits, celle du vendredi et celle du samedi. De toute évidence, quelque chose ne cadre pas dans le point de vue traditionnel au sujet du temps que Jésus passa dans le tombeau.

Jonas 2:1, passage auquel Christ fait référence, dit bien que « Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits ». Rien ne nous indique que ce que Jésus voulut dire, était en fait deux nuits et un jour complet, plus une petite partie de deux autres jours. Si Jésus est resté dans le tombeau seulement du vendredi après-midi au dimanche matin très tôt, alors le signe qu’Il donna prouvant qu’Il était bien le Messie prophétisé, n’est toujours pas accompli.

Examinons avec soin les détails se trouvant dans les Évangiles. Avec cette étude, nous découvrons réellement comment les paroles de Jésus s’accomplirent précisément.

Notez les événements résumés dans Luc 23. Les moments de la mort de Jésus, aussi bien que Sa mise en terre précipitée à cause du sabbat qui commençait au coucher du soleil, sont décrits dans les versets 46 à 53. Le verset 54 nous dit :

« C’était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer. » Plusieurs ont pensé qu’il s’agissait du sabbat hebdomadaire mentionné ici, et que Jésus fut donc crucifié un vendredi. Mais Jean 19:31 nous montre que ce sabbat qui approchait « était un grand jour » et non pas un sabbat hebdomadaire (célébré du coucher du soleil du vendredi soir au coucher du soleil le samedi soir). Il s’agissait en fait du premier jour des Pains Sans Levain, une fête annuelle, ou sabbat de Dieu (Exode 12:16-17; Lévitique 23:6-7). Les Jours Saints annuels peuvent, et c’est d’ailleurs souvent le cas, tomber pendant un jour de la semaine, autre que le jour du sabbat hebdomadaire.

Ce « grand jour » de sabbat commençait donc un mercredi soir au coucher du soleil, et se terminait le jeudi soir au coucher du soleil. Luc 23:56 indique que les femmes, après avoir vu le corps du Christ déposé dans le tombeau avant le coucher du soleil, « s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums » pour la préparation finale du corps. Un tel travail n’aurait pas pu se faire pendant le sabbat car cela aurait été considéré comme une transgression du sabbat. Ceci est attesté par le récit de Marc qui déclare, « Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates [qu’elles n’auraient pu acheter un jour de sabbat] afin d’aller embaumer Jésus » (Marc 16:1).

Les femmes durent attendre la fin de ce jour de sabbat annuel, avant de pouvoir acheter et prépa rer les aromates nécessaires pour embaumer le corps de Jésus. Après avoir acheté et préparé les aromates et les huiles le vendredi, « elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi » (Luc 23:56). Le second sabbat, dont il est question dans les Évangiles, est un sabbat hebdomadaire observé du vendredi soir au samedi soir.

En comparant les détails donnés dans l’Évangile de Marc, où il nous est dit que les femmes achetèrent des aromates après le sabbat, avec le récit de l’Évangile de Luc, nous disant qu’elles préparèrent les aromates avant de se reposer le sabbat, il ne fait aucun doute que les deux sabbats mentionnés sont différents. Le premier, comme Jean 19:31 nous le stipule, était un « grand jour », le premier jour de la Fête des Pains sans levain qui, en l’an 31 de notre ère, tombait un jeudi. Et le deuxième sabbat était un sabbat hebdomadaire.

Après que les femmes se soient reposées lors du sabbat hebdomadaire, elles se rendirent au tombeau de Jésus tôt le matin du premier jour de la semaine (dimanche), « comme il faisait encore obscur » (Jean 20:1), et découvrirent qu’Il était déjà ressuscité (Matthieu 28:1-7 ; Marc 16:2-6 ; Luc 24:1-3). Lorsque l’on prend en considération les détails des quatre Évangiles, le tableau est clair. Jésus fut crucifié et placé au tombeau le mercredi en fin d’après-midi, juste avant que le sabbat ne débute au coucher du soleil. Il s’agissait cependant, d’un sabbat annuel, du mercredi soir au jeudi soir, et non d’un sabbat hebdomadaire qui lui, commence le vendredi soir et finit le samedi soir. Il resta donc dans le tombeau du coucher du soleil du mercredi au coucher du soleil du samedi, le moment même où Il ressuscita des morts. Bien que personne ne fut témoin de Sa résurrection (qui eut lieu à l’intérieur d’un tombeau scellé), elle dut avoir lieu vers le coucher du soleil du samedi, trois jours et trois nuits après que Son corps ait été placé dans le tombeau. Cela n’a pas pu se produire le dimanche matin parce que, lorsque Marie de Magdala vint au tombeau ce matin-là avant le lever du soleil, « comme il faisait encore obscur », elle découvrit que la pierre avait été roulée et que le tombeau était vide. La durée de l’ensevelissement du Christ correspond exactement à ce qu’Il avait prophétisé à ce sujet, en disant que cela serait le signe qu’Il était bien le Messie. Nous pouvons en avoir la pleine certitude. Jésus ressuscita précisément trois jours et trois nuits après qu’Il ait été placé dans le tombeau.

Comme la plupart des gens ne connaissent pas les Jours saints bibliques que Jésus-Christ et Ses disciples observaient, ils ne saisissent pas toute la subtilité des détails chronologiques notés pour nous dans les pages des Évangiles. (Pour de plus amples détails, téléchargez ou demandez notre brochure gratuite intitulée « Les Fêtes Divines »).

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top