Perspectives pour un monde meilleur
Menu
J�sus-Christ : La v�ritable histoire
Le Contenu
Les Formats

Les noms utilisés pour désigner le « royaume »

Il faut se rendre à l’évidence cependant, que les Juifs utilisaient quelquefois le terme « Royaume de Dieu » ou « Royaume du Seigneur » et pas seulement « Royaume des cieux ». Jésus Lui-même bien sûr utilisait ces différentes appellations à tour de rôle.

Bien qu’il soit le plus souvent appelé « Royaume de Dieu », d’autres termes peuvent être utilisés pour le nommer. Trois des auteurs des Évangiles : Marc, Luc et Jean, employèrent le terme « Royaume de Dieu » pour faire référence à ce dernier.

Le « Royaume des cieux » est le terme exclusivement utilisé trentedeux fois par Matthieu, lorsqu’il parle de la vie de Jésus-Christ. Cependant, il utilisa les termes « Royaume de Dieu » et « Royaume des cieux » à tour de rôle. Dans Matthieu 19:23-24, il emploie les deux termes en même temps, ce qui sous-entend le fait qu’ils soient synonymes. Souvent, il utilise simplement le terme « le Royaume ».

Pourquoi Matthieu emploie-t-il l’appellation « le Royaume des cieux » ? C’est parce qu’il s’adressait principalement à des Juifs . Selon l’article du Jewish Encyclopedia « Royaume de Dieu, » Malkut Shamayim, signifie « Royaume des cieux ». C’est ainsi que les Juifs de cette époque désignaient le Royaume de Dieu. Ils le comprenaient de deux manières. L’une au sens littéral du terme, tel que prophétisé dans Daniel 2. Le Royaume y est représenté par une pierre « venue du ciel » qui brise et détruit tous les autres royaumes. Ce royaume grandit et domine la terre entière. En effet, c’est bien des cieux que Jésus reviendra pour établir Son Royaume sur terre. Il s’agit donc du Royaume des cieux parce qu’il vient du ciel (et non pas comme certains le pensent, un royaume établit aux cieux).

Un autre aspect de la compréhension juive au sujet du Royaume de Dieu à l’époque du Christ concernait le « règne ou la souveraineté de Dieu par rapport aux royaumes de ce monde » (ibid.) En d’autres termes, lorsqu’une personne s’engageait à obéir totalement aux lois de Dieu et à Son mode de vie, elle se soumettait avant tout à l’autorité du « Royaume de Dieu » ou « du Royaume des cieux », pour établir un contraste avec les autres autorités de ce monde. Quelquefois et dans certains contextes, Jésus semble avoir utilisé ces termes dans ce sens-ci.

Un autre facteur mentionné dans certains commentaires, est la réticence qu’avaient les Juifs à prononcer ou à employer le nom de Dieu. Cela pourrait expliquer pourquoi Matthieu a remplacé l’appellation « Royaume de Dieu » par « Royaume des cieux ». Cela se dénote lorsque nous comparons les passages de Matthieu 4:17 avec Marc 1:15 et Matthieu 5:3 avec Luc 6:20 où Matthieu emploie le terme « Royaume des cieux » alors que Marc et Luc utilisent les mots « Royaume de Dieu » citant Jésus, et parlant des mêmes événements. Il faut se rendre à l’évidence cependant, que les Juifs utilisaient quelquefois le terme « Royaume de Dieu » ou « Royaume du Seigneur » et pas seulement « Royaume des cieux ». Jésus Lui-même bien sûr utilisait ces différentes appellations à tour de rôle.

L’apôtre Paul quant à lui, utilisait fréquement le terme « Royaume de Dieu » dans ses lettres. Il reconnaissait cependant le rôle de Jésus-Christ en tant que Roi de ce Royaume et le chemin par lequel nous pouvons y entrer, il l’appelle aussi « le royaume de Christ et de Dieu » (Éphésiens 5:5). Il exprime également la profonde relation d’amour existant entre Dieu le Père et Jésus-Christ lorsqu’il dit : « le Royaume de Son Fils bien-aimé » (Colosiens 1:13). Pour ce qui est de l’apôtre Pierre, il reconnaissait le rôle primordial du Christ dans ce Royaume. Il en fait référence comme étant « le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ » (2 Pierre 1:11). Jésus-Christ est notre Seigneur et Maître, et Il règnera en maître dans ce Royaume à venir (Apocalypse 17:14 ; 19:16). Puisqu’Il est le Sauveur de l’humanité, Il est « la porte », « le chemin » par lequel nous avons accès à Dieu le Père ainsi qu’au salut dans le Royaume de Dieu (Jean 10:9; 14:6).

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top