Perspectives pour un monde meilleur
Menu
J�sus-Christ : La v�ritable histoire
Le Contenu
Les Formats

La Nouvelle Alliance abolit-elle les Dix Commandements ?

Les passages suivants, tirés du Nouveau Testament confirment de manière probante, que Jésus et les apôtres considéraient les Dix Commandements comme faisant partie intégrante de la vie du chrétien.

La Bible nous dit que le Christ est venu pour être le Médiateur d’une alliance nouvelle et meilleure (Hébreux 8:6). Une pensée courante s’est installée dans les esprits de certains. Ils pensent que la Nouvelle Alliance a aboli les lois de Dieu, ce qui engendre de ce fait une mauvaise compréhension des deux alliances. Dieu nous dit qu’Il a modifié l’alliance existante pour « une plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses » (verset 6). Mais elle n’a pas été pas établie sur des lois différentes. Les lois sont restées les mêmes.

Dans la première alliance subsistait un point faible, un manque. Ce manque ne concernait pas la loi en elle-même mais il se trouvait chez le peuple . Il est dit au verset 7 : « Si la première alliance avait été sans défaut ». Il dit ensuite au verset 8 : « Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle ». Le peuple « n’a pas persévéré dans mon alliance, et moi non plus je ne me suis pas soucié d’eux », voilà la raison de cette nouvelle Alliance (verset 9).

Lors de l’Ancienne Alliance, Dieu écrivit la loi sur des tables de pierre. Ces lois étaient physiques, elles n’incluaient pas les pensées et la motivation des gens. Cette alliance était la lettre de la loi, mais elle n’était pas inscrite dans le coeur des êtres humains. Avec la Nouvelle Alliance Dieu allait désormais inscrire dans l’esprit et dans le coeur de Son peuple cette loi (Hébreux 8:10; Jérémie 31:33-34).

Pour permettre au peuple de chérir Sa loi au plus profond de son être, de L’aimer et de Lui obéir délibérement et avec empressement, Dieu fit la promesse suivante : « Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois » (Ézéchiel 36:26-27). L’Esprit de Dieu permet à Son peuple d’obéir à Ses lois !

Ceux qui n’ont pas Son Saint- Esprit sont incapables de Lui obéir pleinement.

Pourquoi ? Cela nous est précisé dans Romains 8 :7-8 : « Car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas ». Voilà en quoi l’Ancienne Alliance et la Nouvelle Alliance sont différentes. Paul nous explique cela dans Romains : « … chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi soit accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’Esprit » (Romains 8:3-4; voit aussi 1 Jean 3:4).

Le commentaire biblique intitulé International Critical Commentary , en référence à Romains 8:4 déclare « Le but de Dieu en “condamnant” le péché était que les exigences de Sa loi soient accomplies en nous, c’est-à-dire que Sa loi soit établie en nous car elle serait enfin l’objet de notre sincère obéissance — accomplissant ainsi les promesses de Jérémie 31:33 et d’Ézéchiel 36:26-27. » Dans une note en référence à Jérémie 31:33-34, un commentaire nous explique que ce passage « est souvent mal interprété. L’on pourrait penser à la promesse d’une nouvelle loi qui remplacerait l’ancienne, ou encore, à la promesse d’une religion sans lois. Mais la nouvelle promesse au verset 33 n’est, en fait, ni une nouvelle loi, ni une abolition de la loi, mais un désir profond et sincère, une détermination du peuple de Dieu d’obéir à Sa loi déjà en place … ».

Les passages suivants, tirés du Nouveau Testament confirment de manière probante, que Jésus et les apôtres considéraient les Dix Commandements comme faisant partie intégrante de la vie du chrétien.

• Premier commandement : Matthieu 4:10 ; 22:37-38.

• Deuxième commandement : 1 Jean 5:21 ; 1 Corinthiens 6:9 ; 10:7,14 ; Éphésiens 5:5.

• Troisième commandement : Matthieu 5:33-34 ; 7:21-23 ; Luc 11:2 ; 1 Timothée 6:1.

• Quatrième commandement : Luc 4:16 ; Actes 13:14,42,44 ; 16:13 ; 17:2 ;18:4 ; Hébreux 4:4,9.

• Cinquième commandement : Matthieu 15:3-6 ; 19:17-19; Éphésiens 6:2-3.

• Sixième commandement : Matthieu 5:21-22 ; 19:17-18; Romains 13:9, Galates 5:19-21; Jacques 2:10-12.

• Septième commandement : Matthieu 5:27-28 ; 19:17-18 ; Romains 13:9; 1 Corinthiens 6:9 ; 10:8; Éphésiens 5:5 ; Galates 5:19-21 ; Jacques 2:10-12.

• Huitième commandement : Matthieu 19:17-18 ; Romains 13:9 ; Éphésiens 4:28.

• Neuvième commandement : Matthieu 19:17-18 ; Romains 13:9 ; Colossiens 3:9 ; Éphésiens 4:25.

• Dixième commandement : Luc 12:15 ; Romains 7:7 ; 13:9 ; Éphésiens 5:3,5.

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top