Perspectives pour un monde meilleur
Menu
Croyance Fondamentales de l��glise de Dieu Unie, Association Internationale

L'hostilité naturelle de l'homme à l'égard de Dieu

Pourquoi l'homme rejette-t-il l'idée de Dieu et des Ses lois qui définissent Ses critères ?

Pourquoi l'homme rejette-t-il l'idée de Dieu et des Ses lois qui définissent Ses critères ? Les lois divines exigent que nous soyons à la hauteur d'un critère personnel élevé auquel peu de personnes veulent songer. L'homme rejette Dieu surtout parce que les lois divines incarnent une moralité dirigée vers autrui, et qui se soucie du bien-être des autres plus que du nôtre. Or, nous sommes essentiellement motivés par des préoccupations égoïstes – par notre propre satisfaction, ce que nous pouvons obtenir, et comment passer pour meilleurs que les autres.

Pourquoi avons-nous une nature aussi égoïste ? D'où provient-elle ? La Bible nous révèle l'origine de cette nature hostile et méfiante inhérente aux hommes. Genèse 3 explique que le diable, sous les traits d'un serpent, a planté cette méfiance et cette rébellion à l'égard de Dieu dans l'esprit de nos premiers parents. Il leur dit que Dieu n'agissait pas pour leur bien et il les convainquit qu'ils se débrouilleraient aussi bien – sinon mieux – sans leur Créateur.

Lorsque Ève fut séduite par le raisonnement trompeur du diable et qu'Adam se rebella avec elle, Dieu ne S'imposa pas à eux. Il leur permit de vivre sans le bénéfice de Sa connaissance révélée. Adam s'empressa de blâmer sa femme, et sa femme blâma le serpent. Et depuis lors, l'homme n'a cessé de blâmer quelqu'un d'autre pour ses déboires. Les choses dégénérèrent rapidement. Dans une crise de jalousie, le fils premierné d'Adam et Ève tua son jeune frère (Gen. 4). L'envie, la jalousie et la cupidité se sont mises à motiver les hommes, ainsi que la violence – qui est devenue une manière courante de faire face aux conflits.

Les descendants d'Adam sont rarement revenus à Dieu, et Lui ont rarement fait confiance.

Veuillez noter la description que nous fait Paul des motifs des hommes : « Ceux, en effet, qui vivent selon la chair s'affectionnent aux choses de la chair… » (Rom. 8:5).

Leurs désirs charnels leur donnent des préjugés contre Dieu et la moralité de Ses lois. Par conséquent, comme le précise Paul, « l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas » (verset 7).

Dans ces conditions, pourquoi s'étonner que la plupart des gens rejettent tout ce qui ne reflète pas leur propre point de vue (Jér. 10:23) ? Ils pensent avoir une meilleure voie, plus éclairée, et de loin supérieure à la moralité de la Bible supposément grossière et opprimante. Quoiqu'il en soit, la loi divine dépasse considérablement les valeurs morales humaines. Comme l'a écrit l'apôtre Paul, « la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu » (I Cor. 3:19).

Historiquement, aucune nation, aucun peuple, n'a jamais voulu être gouverné par les Dix Commandements, parce qu'ils vont « à rebrousse-poil » de la nature humaine. On voit parfois certains avantages à observer certains des Commandements tels ceux interdisant de mentir, de voler, ou de tuer son prochain. Mais tout au plus les gens sélectionnent celles de ces lois divines qui leur conviennent, et ils ne les observent que superficiellement.

Même lorsqu'on observe ces lois à la lettre, on se méprend souvent sur leur intention spirituelle, que Jésus-Christ a définie en tant qu'amour pour Dieu et en tant qu'amour pour le prochain (Matth. 22:37-40).

En rejetant la voie révélée de l'Éternel, les êtres humains se soustraient inconsciemment aux bénédictions, et se condamnent à souffrir. « Vois, je mets aujourd'hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. Car je te prescris aujourd'hui d'aimer l'Éternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d'observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tumultiplies, et que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse… » (Deut. 30:15-16).

Malheureusement, la plupart des gens décident de ne pas accepter l'offre divine d'une voie menant à une vie abondante et pleine de sens. Il y a bien plus à apprendre sur ce sujet clef, et nous n'avons faits que l'effleurer. Nous vous invitons donc à lire nos brochures gratuites intitulées Les Dix Commandements et Le chemin de la vie éternelle, qui traitent de ce sujet plus en détail.

© 1995-2024 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top