Perspectives pour un monde meilleur
Menu
Croyance Fondamentales de l��glise de Dieu Unie, Association Internationale

Le service militaire et la guerre

Nous croyons que, selon les commandements de Dieu, les chrétiens ne doivent pas ôter directement ou indirectement la vie humaine et que le fait de porter une arme est contraire à cette croyance fondamentale. Par conséquent, nous croyons que les chrétiens ne devraient pas s’engager volontairement dans le service des forces armées. S’ils sont engagés, contre leur volonté, dans le service militaire, nous croyons qu’ils devraient refuser en tant qu’objecteur de conscience de porter les armes et, dans la mesure du possible, refuser de se trouver sous une autorité militaire (Exode 20:13; Matthieu 5:21-22; 1 Corinthiens 7:21-23; Actes 5:29).

La voie de Dieu est une voie d’amour, de sacrifice et de partage (Romains 12:1, 10). L’enseignement divin concernant le fait de prendre une vie humaine se trouve résumé dans l’énoncé du sixième Commandement : « Tu ne tueras point » (Exode 20:13). Jésus-Christ répéta ce grand principe en proclamant : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22:39). L’apôtre Paul dit également : « l’amour ne fait point de mal au prochain … » (Romains 13:10). (Voir le chapitre intitulé « La loi de Dieu et le péché ».)

Jésus dit : « Mon royaume n’est pas de ce monde, …Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi. . . » (Jean 18:36). À l’époque de l’Ancien Testament, Israël était un royaume de ce monde; toutefois, Dieu était leur Roi. Ce royaume exerçait une autorité civile sous le commandement de Dieu, y compris celui de faire la guerre sur terre. Ce temps et cette situation prirent fin.

Aujourd’hui, l’Église de Dieu est une nation spirituelle — l’Israël spirituel. (Voir le chapitre intitulé « L’Église ».) En tant que chrétiens, nous devons sortir de l’obscurité, et nous dégager de la puissance de Satan pour être placés sous l’autorité et la puissance du Royaume de Dieu (Actes 26:18; Colossiens 1:11-13).

Ce Royaume ne se trouve dans aucun des gouvernements nationaux d’aujourd’hui. Au contraire, nous sommes maintenant citoyens des cieux (Philippiens 3:20), en qualité d’ambassadeurs d’un royaume qui doit Le service militaire et la guerre encore être établi sur toute cette terre. Par conséquent, nous ne combattons pas dans les guerres de ce monde terrestre.

Une simple réflexion nous permet de déduire que si les chrétiens prennent la responsabilité de prendre les armes pour leur pays respectifs, alors une guerre entre ces pays les amènerait à se battre contre d’autres chrétiens. Une telle circonstance est évidemment intenable puisque, selon les Écritures, les disciples du Christ sont reconnus et caractérisés par l’amour qu’ils démontrent les uns pour les autres (Jean 13:34-35). Ceci, comme nous l’avons déjà précisé, signifie ne pas faire de mal à personne (Romains 13:10).

Nous devons imiter les actions de Jésus (1 Pierre 4:1, 13-16). Il n’a pas rendu les insultes, ni proféré de menaces quand Il a souffert. Il endura ces souffrances pour avoir fait le bien et ce, avec patience à cause de Son désir de plaire à Dieu (1 Pierre 2:19-24). Il enseigna que le fait de se mettre en colère contre un frère peut devenir un péché (Matthieu 5:21-22). Nous devons aimer même nos ennemis et faire du bien à ceux qui nous haïssent (versets 43-44). Nous ne devons pas nous venger; la vengeance appartient à Dieu (Romains 12:19).

Notre guerre en tant que chrétiens se situe dans le domaine spirituel (Éphésiens 6:10-20). Nous ne combattons pas contre la chair (2 Corinthiens 10:3), mais contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Éphésiens 6:12). Nous devons être les fidèles soldats spirituels de Jésus-Christ (2 Timothée 2:3-4). C’est notre vocation dans la vie. En tant que tel, un chrétien doit parfois faire face à un conflit entre les lois des hommes et les lois du Dieu Tout-Puissant. Lorsque cela se produit, le chrétien doit obéir aux lois de Dieu qui prédominent toujours (Actes 5:29; 1 Pierre 2:13-14).

En fait, nous devrions, autant que possible, essayer d’éviter les conflits (Romains 12:18), et le fait de rejoindre une armée n’est pas propice à cela. Dans la plupart des pays, l’armée a ses propres lois et règlements. Une personne enrôlée dans l’armée n’est pas libre de décider de ce qu’il ou elle peut faire, elle se trouve sous l’autorité de ses supérieurs et doit leur obéir, au risque d’encourir de graves conséquences.

La démarche la plus sage est de ne pas se mettre dans une telle position, car une personne au sein de l’armée doit être soumise à ses supérieurs et peut être appelée à ôter une vie humaine ou à transgresser d’autres domaines ou principes de la loi de Dieu. Paul nous dit de ne pas devenir esclaves des hommes (1 Corinthiens 7:23).

Par conséquent, l’Église de Dieu Unie, association internationale, soutient ses membres objecteurs de conscience concernant le service militaire et la guerre.

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top