Perspectives pour un monde meilleur
Menu
Croyance Fondamentales de l��glise de Dieu Unie, Association Internationale

Le plan de Dieu pour l’humanité

Nous croyons que le dessein de Dieu pour l’humanité est de préparer ceux qu’Il appelle — et qui choisissent de vivre une vie consacrée à vaincre le péché, à développer le caractère juste, et à croître dans la grâce et la connaissance — à posséder le Royaume de Dieu et à devenir rois et sacrificateurs, pour régner avec le Christ sur cette terre après Son retour. Nous croyons que la raison pour laquelle les êtres humains existent est de naître littéralement dans la famille de Dieu, en tant qu’êtres spirituels (Romains 6:15-16; 8:14-17, 30; Actes 2:39; 2 Pierre 3:18; Apocalypse 3:5; 5:10).

Le but de l’existence de l’homme est expliqué d’un bout à l’autre desÉcritures. Au commencement, Dieu révèle qu’Il a créé l’Homme à Son image et à Sa ressemblance (Genèse 1:26-27) — expression qui fait référence à une descendance ou à des enfants (Genèse 5:1-3) — afin qu’en Lui étant soumis, ils puissent partager avec Lui, la domination et le règne sur la création (Genèse 1:28). (Voir le chapitre intitulé « L’humanité ».)

À la fin de la Bible, Dieu dit : « Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils. » (Apocalypse 21:7) Encore une fois, la formulation de cette phrase signifie le partage du règne avec Dieu sur toute la création, Lui étant soumis en tant que Ses enfants. Ainsi, nous voyons que le destin de l’Homme est de faire partie du Royaume et de la famille de Dieu. Dans ce dernier verset ici, comme dans d’autres passages de la Bible, il nous est dit que l’Homme ne peut atteindre ce destin à moins de vivre le processus qui consiste à vaincre et à surmonter.

Dieu désire que tous les êtres humains deviennent membres de Sa famille dans son royaume (2 Pierre 3: 9; 2 Corinthiens 6:18). Dans ce processus, Dieu appelle maintenant certains individus à hériter la vie éternelle au retour de Jésus-Christ sur la terre (1 Corinthiens 1:26-28; Matthieu 20:16; Jean 6:44, 65), alors que d’autres seront appelés plus tard. (Voir les chapitres intitulés « Les Fêtes deDieu », « L’Église » et « Les résurrections et le jugement éternel ».) Ceux qui sont choisis maintenant acceptent le Christ comme leur Sauveur, soumettent leur volonté à celle de Dieu, et luttent afin de vaincre le péché dans leur vie (Apocalypse 3:21). Il est dit de Jésus-Christ qu’Il est « le premier né de beaucoup de frères » (Romains 8:14-17, 29; Apocalypse 1:5-6; Colossiens 1:15-18).

En tant qu’être humain, Jésus est venu ouvrir la voie afin que d’autres soient glorifiés et héritent toutes ces choses. Les chrétiens sont effectivement appelés « héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ » (Romains 8:17). Pourtant, comme l’explique les chapitres 1 et 2 d’Hébreux, l’humanité, contrairement à Jésus, n’a pas encore atteint sa destinée qui est d’hériter toutes choses. Dieu amène actuellement « plusieurs fils à la gloire » (Hébreux 2:10).

Dans ce processus, les hommes deviennent les enfants de Dieu en recevant Son Saint-Esprit, lequel se joint à l’esprit humain de chaque individu (Romains 8:16). Nous sommes donc ainsi « régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible » (1 Pierre 1:23). Nous devenons « participants de la nature divine » (2 Pierre 1:4) — tout comme les enfants prennent les caractéristiques génétiques de leurs parents. Grâce à un processus de développement, nous devenons de plus en plus semblables à Dieu en termes de caractère, tout en étant dirigés vers une ultime transformation impliquant notre essence même et notre niveau d’existence.

L’apôtre Paul expliqua que « de même que nous avons porté l’image du terrestre [le premier homme, Adam], nous porterons aussi l’image du céleste [Jésus-Christ] » (1 Corinthiens 15:49). Tandis que le premier homme, Adam, devint un être vivant, physique, « le dernier Adam [Christ] est devenu un Esprit vivifiant. » (verset 45) Nous serons donc des êtres spirituels semblables au Christ. En effet, « la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu » (verset 50).

L’apôtre Jean fait une déclaration étonnante au sujet de notre résurrection future lors du retour du Christ : « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1 Jean 3:2).

Paul explique plus loin que « nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire. » (Philippiens 3:20-21) Ce qui signifie que le corps spirituel du Christ est le même que celui que nous aurons à la résurrection !

Tout comme les enfants humains sont le même genre d’êtres humains que leurs parents, leurs frères et soeurs ainés, nous serons le même genre d’êtres spirituels que Dieu le Père et Jésus-Christ. En disant que ce que nous serons n’est pas encore révélé, Jean voulait dire que nous ne pouvons pas encore vraiment saisir ce que signifie être comme le Père et le Christ, car cela est au-delà de la capacité limitée de l’esprit humain. Il a néanmoins compris que nous serons comme eux.

En fait, Dieu est encore plus explicite à propos de notre destinée dans le Psaume 82:6, lorsqu’Il affirme que nous sommes « : des dieux, et vous êtes tous des enfants du Très-Haut. » Jésus cita réellement ce psaume dans Jean 10:30-36. La vérité est que notre destinée est de porter le nom de la famille de Dieu (Éphésiens 3:14-15). Actuellement, Dieu — la famille de Dieu—se compose de deux êtres divins : Dieu le Père et Jésus-Christ. Mais à terme, Dieu à l’intention d’étendre cette famille divine à des milliards d’êtres humains. (Voir le chapitre intitulé « Dieu le Père, Jésus-Christ et le Saint-Esprit ».) L’Église de Dieu, à l’heure actuelle, est pionnière dans l’accomplissement de ce but.

Au retour du Christ, ceux qui seront morts dans la foi seront ressuscités, et ceux qui seront vivants dans la foi seront changés. Ces deux catégories deviendront des êtres spirituels et des membres immortels de la famille de Dieu. Ils serviront alors en tant que rois et sacrificateurs avec Christ sur la terre, durant Son règne millénaire qui sera établi immédiatement après Son retour (Apocalypse 5:10; 20:4). (Voir les chapitres intitulés « Les résurrections et le jugement éternel « et « Le retour de Jésus-Christ et Son futur règne ».)

Roi et sacrificateur sont deux fonctions exercées par le Christ. Il est le Roi des rois et le Seigneur des Seigneurs (Apocalypse 19:15-16). Il est également notre Souverain Sacrificateur (Hébreux 3:1; 4:14-16; 5:5-6; 6:20; 7:24-28; 8:1-6; 9:11; 10:12). Comme nous l’avons expliqué plus haut, d’autres partageront Ses responsabilités, également en tant que rois et sacrificateurs, servant sous Son autorité pour accomplir la volonté du Père. Ceux qui deviendront sacrificateurs pendant le millenium auront la responsabilité d’enseigner les gens à discerner « entre ce qui est impur et ce qui est pur ». Cela inclut le concept de les aider à discerner le bien du mal (Ézéchiel 22:26; 44:23-24). Messagers de Dieu, ils enseigneront la loi de Dieu et feront connaître sa signification et son application (Malachie 2:7-9).

Dans l’Ancien Testament, l’une des responsabilités d’un roi était de copier les mots de la loi de Dieu et de les « lire tous les jours de sa vie », afin de l’observer soigneusement et de ne pas s’en détourner (Deutéronome 17:18-20). Les rois et sacrificateurs dans le royaume de Dieu seront ceux qui auront laissé Dieu écrire Ses lois dans leur coeur et dans leur esprit, alors qu’ils étaient des êtres humains (Hébreux 8:10; Jérémie 31:33).

Rois pendant le millenium, ils enseigneront la voie de vie de Dieu à ceux qui vivront alors (Ésaïe 30:20-21). Ils administreront le gouvernement de Dieu dans les domaines où Jésus-Christ leur donnera des responsabilités (Matthieu 19:27-28; Luc 19:11-19). Ils auront même autorité sur les anges (I Corinthiens 6:1-3).

Ils chercheront entièrement la volonté du Christ, tout comme ce dernier cherche entièrement celle du Père (Jean 5:30).

Le grand plan de Dieu englobe toute l’humanité. Le jugement du grand trône blanc, décrit dans Apocalypse 20:11-13, est la période pendant laquelle tous les êtres humains décédés sans jamais avoir compris ce grand plan seront ressuscités et se verront révéler leur véritable destinée. Le plan de Dieu est complet. Toute l’humanité jouira de l’occasion d’apprendre la vérité de Dieu et de se repentir. (À nouveau reportez-vous aux chapitres intitulés « Les Fêtes de Dieu » et « La résurrection et le jugement éternel ».)

Cela aura lieu au cours de la période suivant le millénium. La vaste majorité des êtres humains seront ressuscités des morts pour recevoir leur chance de salut. Ceux qui se repentiront et accepteront le Christ comme leur Sauveur recevront le don de la vie éternelle dans la famille de Dieu. Ce sera, en fin de compte, l’accomplissement de leur destinée offerte par Dieu. Avec la transformation d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre, la cité céleste de Dieu, la Nouvelle Jérusalem, descendra enfin sur la terre avec Dieu le Père. Ceux qui se sont repentis et qui L’auront fidèlement servi seront ensuite transformés en des êtres spirituels glorifiés semblables à Lui. Ils demeureront avec Lui et avec le Christ pour toujours dans une paix et un bonheur parfaits — sans jamais plus de souffrance ou de mort (Apocalypse 21:1-4). (Encore une fois, consultez le chapitre intitulé « Le retour de Jésus-Christ et Son futur règne ».)

Comme cela a déjà été mentionné, ceux qui sont glorifiés hériteront « toutes choses » de Dieu. Avec Lui, ils régneront et possèderont non seulement la terre, mais l’univers entier et tout ce qui est spirituel. Cet aspect incroyable de la destinée de l’Homme fut prédit au commencement de l’Ancien Testament par Moïse quand il déclara que « le ciel, … le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux . . . sont des choses que l’Éternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier. » (Deutéronome 4:19).

Ceci est donc le but pour lequel l’humanité fut créée — partager le niveau d’existence de Dieu à tout jamais, en tant que Sa famille heureuse et aimante, pour régner et posséder avec Lui Son vaste royaume. Cette destinée est à tel point transcendante que nous ne pouvons à peine l’imaginer.

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top