Perspectives pour un monde meilleur
Menu
Croyance Fondamentales de l��glise de Dieu Unie, Association Internationale

Le jour du sabbat

Nous croyons que le septième jour de la semaine est le sabbat du Seigneur, notre Dieu. En ce jour, Dieu nous ordonne de nous reposer de nos travaux et de L’adorer, en suivant les enseignements et l’exemple de Jésus, des apôtres et de l’Église du Nouveau Testament (Genèse 2:2-3; Exode 20:8-11; Exode 31:13-17; Lévitique 23:3; Ésaïe 58:13; Hébreux 4:4-10; Marc 1:21; Marc 2:27-28; Marc 6:2; Actes 13:42-44; Actes 17:2; Actes 18:4; Luc 4:31).

Le jour du sabbat hebdomadaire, un jour saint de repos qui tombe tous les 7 jours — à partir du coucher du soleil, le vendredi soir au coucher du soleil, le samedi soir — a été institué et mis à part pour l’Homme depuis sa création. Dieu bénit et sanctifia le septième jour, et, en ce jour, Se reposa de toutes Ses oeuvres créées pendant la semaine précédente, comme l’explique Genèse 1.

Le fait que le jour commence à partir d’un coucher de soleil à l’autre vient du fait que les six jours précédents commencent chacun dans la soirée (versets 5, 8, 13, 19, 23, 31), et dans Lévitique 23:32, Dieu explique qu’Il compte les jours de cette façon. (La coutume de commencer et de finir un jour à minuit remonte aux pratiques établies dans la société romaine païenne et est contraire à la méthode divine pour déterminer le temps.)

Le jour de la création du premier homme et de la première femme précéda le premier sabbat. C’est un moment ordonné pour que l’Homme se concentre sur une relation proche et personnelle avec son Créateur (Genèse 2:2-3). Jésus-Christ Lui-même, se déclara le Maître du sabbat (Marc 2:28). En effet, Il est celui qui institua le sabbat, Dieu le Père ayant créé toutes choses par Lui (Jean 1:1-3, 14; Colossiens 1:16-17; Hébreux 1:1-2).

Comme Jésus l’expliqua dans le même verset, le sabbat fut créé pour que toute l’humanité en bénéficie directement et non pas seulement un ordre religieux, culturel ou un groupe ethnique en particulier (Marc 2:27).

C’est un moment très spécial, fait pour approfondir et élargir la dévotion et la relation de l’Homme avec Dieu. Quand nous ne cherchons pas à suivre notrepropre voie, nous trouvons du plaisir en ce qui plaît à Dieu (Ésaïe 8:13-14).

Dieu donna des instructions concernant l’observance du sabbat lorsqu’Il fit la liste des Dix Commandements dans Exode 20 et Deutéronome 5. Donc, il s’agit d’un important aspect de la loi de Dieu auquel nous devons obéir. (Voir le chapitre intitulé « La loi de Dieu et le péché ».)

Dans Exode 20:8-10, Dieu dit que l’Homme doit « se souvenir du jour du sabbat pour le sanctifier ». Nous nous souvenons et nous sanctifions le jour du sabbat en nous abstenant de travailler pendant ce jour et en l’utilisant plutôt pour chercher Dieu et L’adorer. Lévitique 23:3 parle du Sabbat du septième jour comme un jour réservé à Dieu et le déclare comme étant un jour solennel de repos et de sainte convocation — une assemblée sacrée et mandatée. (Voir le chapitre « Les Fêtes de Dieu »). Les chrétiens suivent ce modèle de respect et de culte et se souviennent de Dieu le Créateur, Celui qui les fait vivre.

Dans Deutéronome 5:12-15, Dieu met à nouveau l’accent sur la nécessité d’observer le Sabbat. Il explique que ce jour nous rappelle qu’Il est non seulement le Créateur, mais aussi Celui qui libère de l’esclavage (voir également Luc 4:18-19). L’ancien Israël se souvenaitd’avoir été libéré de l’esclavage physique en Égypte. Les chrétiens se souviennent d’être libérés de l’esclavage spirituel par Jésus-Christ (Romains 6:16-18).

Exode 31:13-17 montre que le Sabbat est un signe entre Dieu et Son peuple et qu’Il constitue une alliance perpétuelle. Ceci s’ajoute à l’instruction donnée lors de la création et dans les Dix Commandements. Le Sabbat doit être gardé saint pour rappeler à ceux que Dieu appelle qu’Il est Celui qui les met à part, qu’ils sont Ses enfants qui Lui ont dédié leurs vies en Lui obéissant. Quand Jésus reviendra sur terre et établira le Royaume de Dieu sur toutes les nations, celles-ci observeront le Sabbat régulièrement pour adorer et servir Dieu (Ésaïe 66:23).

Jésus Lui-même, montra l’exemple dans Sa vie en observant le Sabbat (Luc 4:31), et les récits de Ses disciples dans le Nouveau Testament montrent qu’ils perpétuaient cette pratique longtemps après Sa mort et Sa résurrection.

Paul enseignait les Gentils (non-israélites) au sujet du sabbat (Actes 13:42-44), suivant à la fois la loi de Dieu et l’exemple du Christ. Partout où il allait, Paul enseignait le jour du sabbat, selon sa coutume, et il établissait des Églises qui observaient le sabbat (Actes 17:2; 18:4). Dans les écrits des apôtres ou dans les pratiques de l’Église du Nouveau Testament, on ne peut trouver aucun exemple qui suggère un quelconque changement dans l’exemple et l’enseignement reçus du Christ.

Hébreux 4:9 déclare qu’« il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu ». Le contexte des chapitres 3 et 4 d’Hébreux présente le sabbat du septième jour comme le symbole du repos que les anciens Israélites recherchaient — celui de l’accomplissement partiel de leur entrée dans la Terre Promise — mais, le but ultime est de rentrer dans le futur Royaume de Dieu qui dominera toutes les nations, époque où tous les peuples trouveront le vrai repos. Les versets suivants montrent que, maintenant, les chrétiens doivent être diligents pour entrer dans le futur repos de Dieu aussi bien que dans le repos hebdomadaire qui le préfigure (Hébreux 4:4, 9-11).

En conclusion, le Sabbat se réfère à la création et rappelle à l’Homme, son Créateur. Dans le présent, il rappelle à ceux qui gardent le septième jour saint que Dieu est Celui qui les a rachetés de l’esclavage du péché. Finalement, le Sabbat est lié au retour de Jésus-Christ et à l’établissement du Royaume de Dieu dans lequel il existera un véritable repos pour toute l’humanité (Hébreux 4:4-10).

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top