Perspectives pour un monde meilleur
Menu
L'Apocalypse d�voil�e

Le Royaume éternel de Dieu

Pourquoi le Royaume de Dieu devrait-il être notre priorité numéro un dans la vie ?

J�sus nous a dit de prier notre P�re c�leste �que ton r�gne vienne� (Matthieu 6:10). Il nous a aussi dit : � Cherchez premi�rement le royaume et la justice de Dieu � (verset 33).

Pourquoi le Royaume de Dieu devrait-il �tre notre priorit� num�ro un dans la vie ? S�agit-il simplement d�un syst�me administratif nouveau ou diff�rent, dirig� par les fid�les serviteurs de Dieu? Ou bien d�passe-t-il toutes nos anciennes id�es d�un royaume ?

L�ap�tre Paul alla droit au but lorsqu�il d�clara que � la chair et le sang � -- les�tres humains physiques - � ne peuvent h�riter le royaume de Dieu� (1 Corinthiens 15:50). Le Royaume de Dieu est la famille des �tres immortels - Dieu et tous Ses enfants. Ceux que l��ternel ajoute � Sa famille h�riteront et superviseront � ces choses � que Dieu a cr��es (Apocalypse 21:7).

Faisant allusion � cette destin�e de l�homme, l�auteur de l��p�tre aux H�breux a �crit : � En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu [le P�re] n�a rien laiss� qui ne lui [l�homme] soit soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises� (H�breux 2:8). Les chapitres 21 et 22 de l�Apocalypse d�crivent l��poque o�� toutes choses � seront soumises � ceux qui h�riteront le Royaume de Dieu.

Comment un �tre humain h�rite-t-il du Royaume de Dieu ? Paul explique qu� � il faut que ce corps corruptible rev�te l�incorruptibilit�, et que ce corps mortel rev�te l�immortalit�. Lorsque ce corps corruptible aura rev�tu l�incorruptibilit�, et que ce corps mortel aura rev�tu l�immortalit�, alors s�accomplira la parole qui est �crite : La mort a �t� engloutie dans la victoire� (1 Corinthiens 15:53-54). Le Royaume de Dieu est quelque chose que les �tres humains ne peuvent h�riter qu�en recevant le don de la vie �ternelle comme enfants de Dieu.

Notez quelque chose d�essentiel pour recevoir le don de la vie �ternelle : � � ce moment, les disciples s�approch�rent de J�sus, et dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? J�sus, ayant appel� un petit enfant, le pla�a au milieu d�eux, et dit : Je vous le dis, en v�rit�, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n�entrerez pas dans le royaume des cieux. C�est pourquoi, quiconque se ren�dra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux � (Matthieu 18:1-4).

Une conversion - une transformation dans notre fa�on de penser - est requise. Et cette transformation n�est possible que par le genre d�humilit� qui m�ne � un repentir sinc�re, lequel, confirm� par la c�r�monie du bapt�me, peut �tre compl�t� gr�ce au don du Saint-Esprit agissant dans nos vies (Actes 2:38).

En tant que le Sauveur de l�humanit�, J�sus de Nazareth a ouvert la voie pour nous permettre d�h�riter le Royaume de Dieu en ouvrant la porte � la vie �ternel�le par le pardon du p�ch�. Pour cela, il fal�lait que Son premier Av�nement soit consacr� � enseigner et � expliquer le repentir, et � Se laisser crucifier pour les p�ch�s de l�humanit�. C�est pourquoi Marc a �crit : � Apr�s que Jean eut �t� livr�, J�sus alla dans la Galil�e, pr�chant l��vangile de Dieu. Il disait : Le temps est accompli, et le Royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez � la bonne nouvelle � (Marc 1:14-15).

Lors de Son premier Av�nement, J�sus forma des disciples qu�Il allait - apr�s Sa crucifixion et Sa r�surrection - aider pour �tablir Son �glise. Il est venu, la premi�re fois, pour poser le fondement pour l��ta�blissement du Royaume de Dieu.

� Son second Av�nement, les pr�mices de la moisson spirituelle de Dieu (Jacques 1:18; Jean 4:35-36) recevront la vie �ternelle et entreront dans le Royaume. Ces pr�mices spirituelles r�gneront avec Christ jusqu�� la derni�re phase du juge�ment divin, lorsque la s�paration d�finitive entre les justes et les injustes sera compl�te.

Les chapitres 21 et 22 de l�Apocalypse d�crivent, � ce stade, une terre et un ciel dramatiquement diff�rents. C�est aussi � ce stade que tous les enfants de Dieu �tous ceux qui h�ritent la vie �ternelle dans le Royaume de Dieu - commencent � plei�nement faire l�exp�rience de leur salut. � Quoi cela ressemblera-t-il ?

La communaut� des enfants de Dieu

Jean �crit : � Puis je vis un nouveau ciel [transform�] et une nouvelle terre [transform�e]; car le premier ciel et la premi�re terre [dans leur �tat ant�rieur] avaient disparu, et la mer n��tait plus. Et je vis descendre du ciel, d�aupr�s de Dieu, la ville sainte, la nouvelle J�rusalem, pr�par�e comme une �pouse qui s�est par�e pour son �poux � (Apocalypse 21:1-2).

Cette description des enfants immortels de Dieu en est une d�une communaut� familiale ayant grandi au point d�habiter une ville de quelque 2220 km de c�t�, car�r�e, et d�une hauteur �gale (verset 16). Cette communaut� est d�crite comme une �pouse, � la femme de l�Agneau � (verset 9), qui sera soumise au Christ, son mari, en toutes choses (�ph�siens 5:24).

Cette ville merveilleuse sera la demeure de la famille divine. Dieu � habitera avec eux, et ils seront son peuple � (Apocalypse 21:3). La paix, l�harmonie et le contentement dans cette communaut� familiale seront tels que � la mort ne sera plus; il n�y aura plus ni deuil, ni cri, ni dou�leur, car les premi�res choses ont disparu � (verset 4). Tous ceux qui, ant�rieurement, auront rejet� la voie qui produit l�amour, la paix et la coop�ration auront d�j� p�ri � dans l��tang de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort � (verset 8).

Dieu d�crit la nature de la nouvelle J�rusalem. Elle est d�crite comme �tant b�tie de mat�riaux les plus pr�cieux et les plus solides. Elle est par�e d�une fa�on exquise, comme une mari�e portant les plus beaux bijoux. Elle refl�te � la gloire de Dieu � (versets 9-11, 18-21).

Cette communaut� familiale est organi�s�e en fonction des noms des � douze tri�bus des fils d�Isra�l �, avec � douze fonde�ments � ayant sur eux � les douze noms des douze ap�tres de l�Agneau � (versets 12-14).

Il est clair que c�est l� le r�sultat de ce que Dieu a commenc� avec Abraham, le p�re de la famille qui devint l�ancien Isra�l. C��tait seulement une pr�figuration de la famille �ternelle, de la famille de tous ceux qui croient (Romains 4:11). La lumi�re illuminant la nouvelle J�rusalem �mane de Dieu (Apocalypse 21:24). � Il n�en�trera chez elle rien de souill�, ni personne qui se livre � l�abomination et au menson�ge � (verset 27).

Un r�sum� de l�histoire de l�homme

Lorsque Dieu cr�a Adam et �ve, les premiers humains, Il les pla�a dans un jar-din avec l�arbre de la vie. Le fruit de cet arbre repr�sentait la voie que Dieu voulait qu�ils acceptent et suivent. Toutefois, � proximit� de l�arbre de la vie, se dressait un autre arbre, dont le fruit repr�sentait un m�lange de bien et de mal. Dieu leur ordonna d��viter le deuxi�me arbre. Il aurait pr�f�r� leur �pargner la moisson des fruits d�une fa�on de vivre qui est une mixture du bien et du mal.

�ve fut envahie par la curiosit�. Elle capitula devant l�influence trompeuse de ce � serpent ancien �, puis persuada Adam de lui embo�ter le pas et de go�ter du fruit du mal. L�humanit� les a suivis dans ce choix. Il en a r�sult� l�inimagi�nable trag�die humaine d�crite dans le livre de l�Apocalypse.

Dieu n�a cependant pas �t� vaincu par ce retournement de situation. Il avait pro-jet� d�achever la r�demption et le salut de tous ceux qui se repentent, et ce plan, Il a l�intention de l�achever. Ceux qui se repentent seront si nombreux, en fin de compte, qu�ils deviendront l�incroyable nouvelle J�rusalem d�crite au chapitre 21.

Dans Apocalypse 22, la communaut� de ceux qui sont sauv�s se trouve dans un cadre similaire � celui d�Adam et �ve au d�part. Dans la nouvelle J�rusalem, coule � un fleuve d�eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du tr�ne de Dieu et de l�Agneau� et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie � (versets 1-2).

L�histoire biblique de l�homme d�bute dans un jardin, avec le rejet de l�arbre de la vie. Elle s�ach�ve avec la famille immortelle de Dieu, demeurant devant Son tr�ne, et savourant les fruits de l�arbre de la vie. C�est le genre de fruits - le pro�duit de relations int�gres - qui rendra la vie �ternelle digne d��tre v�cue.

Jean �crit : � Et il me dit : Ces paroles sont certaines et v�ritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des proph�tes, a envoy� son ange pour montrer � ses servi�teurs les choses qui doivent arriver bien�t�t � (verset 6).

Notre monde est fourvoy�. Mais cela ne durera pas �ternellement. J�sus nous a donn� le livre de l�Apocalypse pour nous inspirer confiance, pour nous donner de l�espoir et donner de l�espoir et une raison de vivre � tous ceux qui croient et servent Dieu.

J�sus Lui-m�me prononce personnel�lement le message de conclusion de l�Apocalypse : � Voici, je viens bient�t, et ma r�tribution est avec moi, pour rendre � chacun selon son �uvre. Je suis l�alpha et l�om�ga, le premier et le der�nier, le commencement et la fin� Moi J�sus, j�ai envoy� mon ange pour vous attester ces choses dans les �glises. Je suis le rejeton et la post�rit� de David, l��toile brillante du matin � (verset 12�13,16).

Jean conclut par ces paroles : � Amen ! Viens, Seigneur J�sus ! Que la gr�ce du Seigneur J�sus soit avec tous ! � (versets 20-21).

Cet avenir merveilleux peut �tre le v�tre. Vous pouvez, vous aussi, devenir l�un des enfants immortels de Dieu, un membre de Sa famille �ternelle dans Son Royaume. Toutefois, vous devez �prouver un repentir sinc�re, recevoir le Saint-Esprit et apprendre � garder les commandements de l��ternel en refu�sant de vous laisser prendre par les voies du pr�sent si�cle mauvais (Actes 2:38; Apocalypse 12:17; II Pi. 2:20-21).

Pour un compl�ment d�information, nous vous proposons nos brochures gra�tuites intitul�es Les Dix Commandements, Quelle est votre destin�e ?, Le chemin de la vie �ternelle, et Vivons-nous au temps de la fin ?

© 1995-2022 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top