Perspectives pour un monde meilleur
Menu
Voici l'Église de Dieu Unie

Une gestion et une transparence responsables

La Bible souligne à plusieurs reprises que les serviteurs de Dieu doivent faire preuve de sagesse dans la gestion des ressources qu’Il met à notre disposition. Ils doivent réaliser, qu’ en fait, ces ressources – aussi bien financières, matérielles et humaines – Lui appartiennent plutôt qu’à tout individu ou organisation.

La Bible souligne à plusieurs reprises que les serviteurs de Dieu doivent faire preuve de sagesse dans la gestion des ressources qu’Il met à notre disposition. Ils doivent réaliser, qu’ en fait, ces ressources – aussi bien financières, matérielles et humaines – Lui appartiennent plutôt qu’à tout individu ou organisation. En conséquence, l’Église de Dieu Unie, une Association Internationale, a mis en place des systèmes de freins et de contrepoids pour éviter la possibilité d’abus ou d’irrégularités financières.

Reconnaissant le principe biblique que « le salut est dans le grand nombre des conseillers » (Proverbes 11:14 ; 24:6), un Conseil des Anciens de 12 membres – composé de ministres expérimentés – offre un leadership global à l’Église de Dieu Unie. Les membres de ce conseil sont choisis sur la base rotative d’un mandat de trois ans lors de la Conférence Annuelle des ministres de l’Église.

Le Conseil des Anciens, choisi principalement parmi les pasteurs des églises locales, assume des responsabilités importantes. Puisqu’il fonctionne en tant que Conseil d’Administration de l’Église de Dieu Unie, son rôle le plus important est de fournir des orientations et d’établir la stratégie de l’Église pour toutes ses opérations à travers le monde. Il est également responsable de sélectionner le Président de l’Église et de suivre son travail ainsi que celui de l’équipe de direction que le Président nomme pour superviser le ministère de l’Église, les médias et les opérations financières.

Travaillant en équipe, les comités du Conseil des Anciens sont en constante relation avec les membres clés du personnel dans les opérations annexes. D’autres comités du Conseil mettent l’accent sur la planification, les questions doctrinales, la formation des ministres et des membres, et divers autres sujets. Suivant l’exemple biblique d’une conférence ministérielle relatée dans les Actes au chapitre 15, les questions et les sujets importants sont résolus par des discussions et des décisions collectives provenant de l’ensemble des ministres ordonnés de l’Église.

Dans les régions situées en dehors des États-Unis, des bureaux locaux similaires sont organisés selon les législations nationales, afin de superviser les activités et les besoins de l’Église de Dieu Unie. L’intégrité financière de la gestion est une priorité de l’Église de Dieu Unie. Le travail de l’Église est soutenu par les dîmes et les offrandes volontaires des membres et d’autres donateurs – afin d’obéir à l’enseignement biblique qui exige d’honorer Dieu selon ses propres moyens, en vue de soutenir la prédication de l’Évangile et le financement de l’oeuvre de l’Église.

Nous ne sollicitons pas le public pour recevoir des dons et n’avons pas d’offrandes lors de nos assemblées régulières de culte hebdomadaire. En concordance avec le rappel du Christ qui nous dit : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Matthieu 10:8), notre littérature est distribuée sans frais ni obligation à tous ceux qui en font la demande.

Tous les dons provenant des États-Unis et de certains autres pays sont juridiquement déductibles d’impôts et accompagnés d’un reçu envoyé aux donateurs. Aux États- Unis, l’Église envoie des reçus trimestriels à ses donateurs ainsi qu’un récapitulatif annuel qui est publié à la fin de l’année civile.

L’Église maintient un système de contrôle et d’audits internes pour assurer l’intégrité de tous les systèmes comptables et pour éviter tout abus financier. L’intégrité des questions financières est importante. Les responsables des finances de l’Église préparent des états financiers annuels selon les méthodes comptables généralement reconnues. Une firme indépendante d’experts comptables, choisie avec soin, conduit des audits annuels sur les dossiers financiers de l’Église. Les résultats des bilans vérifiés sont ensuite publiés et mis à la disposition des membres de l’Église.

Le budget de l’Église est préparé utilisant un système par lequel chaque département soumet premièrement ses demandes pour l’année. Le Président et le Trésorier de l’Église présentent ensuite un budget au Conseil des Anciens.

Une recommandation du budget définitif, ainsi que les plans stratégiques et opérationnels, sont alors soumis pour approbation à l’Assemblée Générale lors de Conférence Annuelle des Anciens.

Des rapports financiers réguliers sont faits au Conseil des Anciens lors de réunions trimestrielles. Ces rapports sont ensuite partagés avec les membres de l’Église par l’intermédiaire de mises à jour sur son site web et d’un bulletin d’information mensuel destiné aux membres.

Un comité des finances du Conseil des Anciens travaille avec le Trésorier de l’Église pour assurer une utilisation efficace des fonds et un suivi de tous les budgets afin qu’ils s’accordent aux plans stratégiques et opérationnels.

La prédication de l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui est une expérience remplie de défis qui exige que nous mettions à genoux devant Dieu pour Lui demander non seulement de la sagesse, mais aussi les moyens financiers nécessaires pour continuer à avancer. Notre succès dépend absolument de notre Créateur. À mesure qu’Il appelle d’autres personnes à se joindre à cette oeuvre, nous acceptons leur aide avec gratitude. Ensemble, nous allons de l’avant dans la recherche de Sa volonté.

© 1995-2020 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top