Perspectives pour un monde meilleur
Menu
Voici l'Église de Dieu Unie

Préparer un peuple

L’Église que Jésus a fondée a non seulement le mandat de nourrir Ses brebis, comme Il l’a commandé, mais aussi de préparer ses membres à se mettre davantage au service de Dieu, de leurs familles, de leurs communautés et de leur prochain.

Les deux aspects les plus importants de la mission de l’Église de Dieu Unie sont la prédication de l’Évangile et la préparation spirituelle du peuple de Dieu. Ces deux mandats qui nous ont été confiés par Jésus- Christ, vont main dans la main.

La mission globale de l’Église, commandée par Jésus dans Matthieu 28:19, s’étend bien au-delà de sa responsabilité initiale de prêcher l’Évangile et de faire de nouveaux disciples. Comme le verset 20 l’explique, l’Église se doit aussi d’enseigner à ces disciples – à ces étudiants – «…tout ce que je (Jésus) vous ai prescrit… jusqu’à la fin du monde ». En effet, l’Église de Dieu se doit d’être une source continuelle de nourriture spirituelle pour ceux que Dieu appelle dans Sa famille.

L’une des responsabilités majeures que Jésus confia à Ses apôtres fut celle de « paître mes brebis. » (Jean 21:17) Il a donné et ajouté des bergers à Son Église – un ministère humain – pour guider, nourrir et encourager la croissance de ceux que Dieu appelle à faire partie du Corps de Christ. Comme nous le voyons dans les instructions de Paul à Tite et à Timothée, Dieu nomme les ministres selon des critères d’intérêt vital pour le bien-être des autres membres de l’Église.

L’apôtre Paul explique que Jésus Lui-même « a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ. » (Éphésiens 4:11-13) L’Église que Jésus a fondée a non seulement le mandat de nourrir Ses brebis, comme Il l’a commandé, mais aussi de préparer ses membres à se mettre davantage au service de Dieu, de leurs familles, de leurs communautés et de leur prochain. Jésus a beaucoup insisté sur le fait de servir son prochain (Matthieu 20:26-28).

Pour ces raisons, l’Église de Dieu Unie, bien que petite en nombre, s’efforce d’établir des congrégations partout dans le monde, permettant ainsi au peuple de Dieu de s’assembler et de recevoir des conseils quant à la façon de vivre et de servir selon Dieu. Ces congrégations sont desservies par des pasteurs ordonnés qui ont été formés pour enseigner et expliquer fidèlement les Écritures, tout en assistant ceux qui ressentent le besoin de se faire conseiller personnellement. Ces pasteurs sont souvent assistés par d’autres hommes et femmes dévoués, afin d’aider les congrégations à atteindre leur plein potentiel dans leur service envers autrui – selon ce que les besoins et les ressources permettent. Nos assemblées se tiennent dans différentes villes du monde. Nos bureaux régionaux dans les deux Amériques, en Europe, en Afrique, en Asie et dans le Pacifique Sud sont au service des membres et encadrent les opérations de l’Église dans leurs domaines respectifs. Ils sont aussi responsables de la distribution des publications de l’Église et du traitement de toutes les autres demandes qui relèvent de leurs régions particulières. La mise en place d’un bureau central près de Cincinnati, en Ohio, sert de plaque tournante pour toutes nos activités aux États-Unis, ainsi que toutes celles que nous conduisons ailleurs dans le monde. Depuis cette ville, le Président de l’Église, les chefs de service et leurs personnels s’occupent de gérer les opérations quotidiennes de l’Église.

Nos assemblées religieuses

Souvent, les gens nous demandent : « Comment se déroulent vos services religieux ? Si je choisis d’y assister, à quoi dois-je m’attendre ? Ai-je besoin d’apporter quelque chose ? Il y a-t-il des activités qui répondent aux besoins de ma famille ? »

Les membres de l’Église de Dieu Unie se reposent (s’abstiennent de leurs occupations et de leurs loisirs quotidiens) et s’assemblent pendant le sabbat hebdomadaire, conformément au quatrième commandement (voir Exode 20:8-11; Deutéronome 5:12-15), de même que l’exemple biblique très clair de Jésus et des premiers chrétiens, qui se réunissaient ce jour-là pour adorer, donner et recevoir les instructions de la Parole de Dieu (voir Luc 4:16 ; Actes 13:42, 44 ; 17:2 ; 18:4).

Certaines personnes sont surprises lorsqu’elles apprennent que nos congrégations s’assemblent régulièrement, chaque semaine, pour tenir des services religieux le samedi. La raison en est, bien sûr, que Dieu définit le sabbat biblique du septième jour comme étant cette période de temps allant du vendredi, au coucher du soleil, jusqu’au coucher de soleil du samedi ; il n’est donc pas question du dimanche, le premier jour de la semaine. Comme l’ont fait Jésus et les congrégations de l’Église primitive, nous aussi nous observons le jour que Dieu a commandé, et cela aux heures prescrites.

Dans Ésaïe 58:13, la Bible décrit le sabbat hebdomadaire comme étant « le saint jour de Dieu » et dans Lévitique 23:2 comme l’une des « fêtes de l’Éternel ». Le mot hébreu pour « fête » est moed, ce qui signifie « rendezvous » ou « réunion ». Le verset 3 décrit le sabbat hebdomadaire comme étant une « sainte convocation » ou une « assemblée sainte ». Il s’agit donc d’une assemblée commandée (voir aussi Hébreux 10:24-25).

En considérant tous ces versets, nous pouvons voir que Dieu ordonne à Son peuple de comparaître en Sa présence pour une réunion, et que cette dernière doit être considérée comme un rendez-vous qui doit avoir lieu régulièrement chaque semaine. (Pour en savoir plus sur le fondement biblique du sabbat du septième jour et pour quelle raison et de quelle manière les chrétiens devraient l’observer, nous vous invitons à télécharger ou à demander votre exemplaire gratuit de notre brochure « Le repos du sabbat de Dieu ».)

Nous encourageons tous ceux qui assistent avec nous aux assemblées sabbatiques d’apporter une Bible. Nous croyons et enseignons que la Bible est la parole inspirée de Dieu (2 Timothée 3:15-17). C’est pour cette raison que, durant l’assemblée, nos ministres, de même que les autres orateurs, vont mettre l’accent sur ce que dit la Bible. Les membres sont encouragés à se reporter aux passages bibliques cités et à les lire par eux-mêmes. Beaucoup vont prendre des notes afin de les examiner ultérieurement. Les instructions données durant nos assemblées ne reposent pas sur des philosophies ou des spéculations humaines, mais sur les riches enseignements de la parole de Dieu et la manière dont nous devrions les appliquer dans tous les aspects de nos vies.

En cela, nous suivons les instructions de l’apôtre Paul, qui écrivait au jeune ministre Timothée : « Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus- Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son avènement et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. » (2 Timothée 4:1-2) C’est pourquoi les messages présentés durant nos assemblées sont conçus pour être instructifs, utiles, pratiques et inspirants. En nous présentant devant Dieu, nous faisons preuve d’une attitude d’adoration et de reconnaissance pour ce qu’Il effectue dans nos vies. Après avoir ouvert la réunion par des cantiques, nous demandons à Dieu de nous guider et d’être présent.

Après cette prière d’ouverture vient le moment de la prédication, qui inclut généralement deux messages. Le premier, appelé sermonette, est bref et son but est de fournir un élément de compréhension biblique ou simplement d’encourager.

Après un autre cantique chanté par la congrégation, nous consacrons généralement un bref moment pour faire des annonces à propos de certains évènements ou de certaines activités de l’Église, que ce soit localement ou sur le plan international. Il arrivera parfois à des musiciens dans la congrégation de nous interpréter un court morceau de musique approprié.

Vient ensuite la prédication principale, qui dure généralement une heure environ. Ces sermons peuvent aborder une variété de thèmes spirituels. Ils peuvent par exemple nous enseigner comment vivre sa vie chrétienne. Ils peuvent avoir pour but de nous expliquer certaines doctrines bibliques ou encore, à l’occasion, ils peuvent examiner certains faits de l’actualité à la lueur des prophéties bibliques. Après le sermon, nos assemblées se terminent par un cantique et une prière de clôture.

Attention portée aux besoins spécifiques

Reconnaissant que les besoins des personnes varient et que beaucoup apprennent de façon plus efficace dans des groupes plus petits ou plus ciblés, certaines de nos congrégations offrent également, à ceux qui le désirent, des études bibliques ou des classes destinées aux adultes – les jeunes, les moins jeunes et jusqu’à ceux du troisième âge – mais aussi aux adolescents, voire même aux jeunes enfants. Certaines de ces réunions peuvent se tenir avant, pendant ou après l’assemblée hebdomadaire du Sabbat. Parfois les membres peuvent aussi se réunir pour une étude biblique en milieu de semaine.

L’Église offre ces options comme des occasions supplémentaires d’apprentissage, d’encouragement et de fraternisation entre Chrétiens qui sont d’un même esprit.

Les membres de l’Église interagissent et travaillent ensemble dans d’autres domaines également. Les congrégations organisent souvent des activités spéciales pour répondre à divers besoins. Cela peut inclure des événements sociaux, des occasions de se réunir pour un repas en commun, ou des activités sportives, ou encore des excursions pour les enfants et les adolescents. Il y a aussi d’autres occasions pour des hommes ou des femmes de se réunir, tels les clubs d’orateurs aux cours desquels ceux qui y assistent ont l’occasion de développer des talents de leadership, sans compter des travaux communautaires occasionnels dans le but de venir en aide à des membres ou d’autres personnes dans le besoin, que ceux-ci fassent partie de notre environnement ou qu’ils vivent à l’autre bout du monde.

Aider ceux qui en ont besoin

L’objectif de l’Église Unie de Dieu est de proclamer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu à venir à toute l’humanité. Mais cela ne nie pas la nécessité d’aider les gens maintenant.

Jésus-Christ a guéri les malades et réconforté les affligés, et Il nous commande d’avoir de la compassion pour les autres. Économiquement parlant, les mêmes chances ne nous ont pas été données à tous de manière égale, et certains, reconnaissant cette disparité, veulent apporter leur contribution afin de faire une différence dans la vie des autres.

Reconnaitre la souffrance et la pauvreté est une première étape importante. Mais ce n’est que lorsque nous agissons pour y remédier que Dieu le remarque. Jésus nous met en garde de ne pas simplement dire « chauffez- vous et rassasiez-vous », sans pour autant agir (Jacques 2:16; Matthieu 25:34-46). L’Église de Dieu Unie a officiellement établi un programme intitulé « Good Works » (en français « Bonnes OEuvres ») en 2004. Pour être plus efficace, l’Église a un partenariat avec LifeNets, organisme de bienfaisance très efficace dans lequel un certain nombre de membres de l’Église sont déjà impliqués. Un pourcentage très élevé de tous les montants donnés est destiné à l’aide aux personnes. Ces deux organismes ont des programmes qui sont indépendants l’un de l’autre, ainsi que des projets en communs selon les besoins.

Promouvoir une aide concrète, pas seulement donner l’aumône

LifeNets élabore des programmes qui offrent une aide pratique favorisant le bien-être et l’autonomie des personnes défavorisées. Ces programmes ont un impact étendu et encouragent ceux qui reçoivent une assistance à « donner en retour » en aidant les autres.

Grâce à l’appui de LifeNets au niveau de l’agriculture et de l’élevage, des changements significatifs ont eu lieu dans la vie de personnes très pauvres dans plusieurs pays à travers le monde.

Il y a plusieurs années, dans le centre de la Zambie, une maladie décima des troupeaux entiers de bétail. Les gens se sont retrouvés sans lait pour leurs enfants, sans animaux de trait pour labourer leurs champs, et dans une pauvreté et une famine potentielles inimaginables.

Des communautés entières se trouvaient sans aucun médicaments les plus courants. Les enfants mourraient régulièrement de la malaria et d’autres maladies.

En 2000, LifeNets commença un programme de restauration du bétail aux communautés dans le besoin. Il était aussi essentiel de donner aux bénéficiaires, une formation vétérinaire de base et de soins aux animaux afin de minimiser le risque de perte future des animaux suite aux maladies. Les forages de puits sont devenus un projet régulier de LifeNets. L’eau propre et potable est un élément essentiel à la survie de l’homme, mais cette ressource est en diminution dans beaucoup de pays pauvres. Dans de nombreuses régions, la population, surtout les femmes, passe une grande partie de la journée à faire de nombreux voyages en portant de grands containers pour aller chercher l’eau des sources qui se trouvent souvent très loin. En forant des puits au sein même des communautés, nous leur avons apporté de l’eau fraîche et potable pour cuisiner et se laver.

Aux États-Unis, un programme unique de service qui fournit des fauteuils roulants existe depuis plus d’une décennie. Grâce au site Web de LifeNets (www.LifeNets.org), nous avons utilisé Internet pour mettre en rapport les donneurs de fauteuil roulant avec ceux qui ont besoin. La vie de centaines de personnes en a été facilitée.

Éduquer pour vaincre la pauvreté

L’éducation est une voie essentielle pour sortir de la pauvreté. Au Guatemala, au Salvador, au Pérou, au Chili, en Afrique du Sud, au Malawi, en Zambie, au Zimbabwe, en Ukraine et aux Philippines, les programmes de LifeNets et de Good Works ont octroyé des bourses pour des jeunes afin qu’ils puissent recevoir une éducation ou une formation spécialisée.

Ces bourses ont donné un avantage à long terme à des jeunes qui autrement auraient été relégués à la misère du chômage et à, la pauvreté. Cela aide aussi leurs communautés — puisque les boursiers de ces pays pauvres peuvent ensuite devenir des piliers au sein de leur société.

LifeNets a également construit des cliniques et des écoles en Afrique et en Ukraine et soutient des programmes en faveur des enfants des rues et des orphelins de ce pays.

Le programme Good Works a également fournit des Bibles, des bâtiments pour nos assemblées religieuses, des véhicules pour transporter ceux qui sont dispersés loin d’une congrégation, ainsi que du personnel d’encadrement pour nos programmes éducatifs en Zambie, au Nigéria et au Guatemala.

« Ne nous lassons pas de faire le bien »

La Bible nous dit clairement d’ouvrir notre coeur et nos ressources aux pauvres et nous encourage à aider ceux qui sont dans le besoin : « Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui ? Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. » (1 Jean 3:17-18)

L’apôtre Paul parle d’aider non seulement les nôtres, mais aussi ceux que nous savons être dans le besoin : « Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi. » (Galates 6:9-10) Contribuer à la formation d’une jeunesse responsible

Il y a bien longtemps, le sage roi Salomon lançait une mise en garde aux jeunes gens, disant : « Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton coeur à la joie pendant les jours de ta jeunesse… mais sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement. » (Ecclésiaste 12:1) Avec cet impératif biblique en tête, nous cherchons à préparer nos jeunes pour qu’ils s’orientent vers une vie conforme à une saine éthique morale et riche en bonnes oeuvres. Nous offrons des programmes conçus pour compléter les efforts de leurs parents, afin d’en faire de bons élèves dans leurs écoles, des membres impliqués dans leurs communautés, des employés modèles dans leurs emplois futurs, ainsi que de bons citoyens qui continueront à répondre à l’appel de Dieu au fur et à mesure qu’ils avanceront en maturité.

L’Église de Dieu Unie s’est dotée d’un important programme de camps de vacances pour les jeunes dans plus d’une douzaine de sites de par le monde. Lors des congés scolaires d’été et d’hiver, nos jeunes gens peuvent se réunir et développer des rapports plus étroits avec Dieu, tout en relevant les défis que leur procurent de nouvelles expériences. Les programmes de ces camps de vacances sont conçus pour encourager et développer certains traits de personnalité qui leur resteront pour la vie, tels que le courage, la diligence et la persévérance. Ils conduisent aussi au développement d’un esprit de camaraderie entre les campeurs et le personnel de jeunes adultes qui les conseille, les ministres et les autres personnes travaillant sur le site du camp, ce qui peut créer des liens qui dureront parfois toute une vie.

Quant aux jeunes adultes qui veulent aller au-delà du service qu’ils rendent aux autres en tant que bénévoles, ils peuvent s’impliquer dans le United Youth Corps (Association pour les jeunes de l’Église Unie). Dans le cadre de cette instance, on offre à des jeunes gens – des hommes et des femmes – la possibilité de voyager et de servir des personnes à l’autre bout du monde. Pendant les mois d’été, un jeune peut ainsi se retrouver très loin de chez lui, dans des endroits tels que le Chili, le Ghana et l’Afrique du Sud. Un tel service pourrait consister à travailler avec les résidents d’un pays dans un programme d’apprentissage de la langue, ou il pourrait s’agir d’une formation informatique, voire même d’une participation à des fouilles de sites archéologiques. Ainsi, ces jeunes gens ont l’occasion, non seulement de donner d’eux-mêmes, mais également d’en tirer une récompense personnelle en participant à de multiples expériences toutes aussi uniques les unes que les autres.

Transmettre la vérité de Dieu d’une génération à l’autre est une grande priorité pour l’Église. Par conséquent, pour transmettre à la nouvelle génération un enseignement biblique et spirituel approfondi, l’Église de Dieu Unie s’est dotée d’un personnel pour s’occuper de l’Ambassador Bible Centre dont elle finance les opérations ; ce centre se situe dans les locaux de notre bureau, à proximité immédiate de la ville de Cincinnati. Il est conçu pour des étudiants d’âge universitaire ou des personnes plus âgées qui désirent participer à un programme de formation intensive de neuf mois dans le but d’étudier les enseignements fondamentaux de la Bible.

Pour compléter le corps enseignant, les responsables de l’Ambassador Bible Center invitent des conférenciers qui apportent tous leurs compétences additionnelles sur certains sujets à un groupe d’étudiants avides de savoir. Bon nombre de ces jeunes gens choisissent souvent d’entrer dans ce programme soit juste avant, ou immédiatement après, leurs études universitaires régulières.

Pour atteindre notre objectif spécifique qui est de « préparer un peuple », l’Église de Dieu Unie a mis au point une variété de programmes qui sont particulièrement destinés à notre jeunesse. Leur but n’est pas seulement de faire en sorte que nos jeunes se rencontrent, mais – et c’est plus important encore – ces programmes sont là pour les aider à développer et à renforcer une relation plus intime avec Dieu. Nous désirons également les éduquer et les préparer pour être en mesure de servir dans leurs congrégations respectives ainsi que dans le monde en général.

Répondre aux besoins de la maison de Dieu

Nous devons garder à l’esprit que l’Église que Jésus a fondée n’est pas un impressionnant édifice avec des vitraux. Elle n’a ni clocher ni cloches sonnant le carillon d’une vieille mélodie religieuse.

Le mot église, dans le Nouveau Testament, se réfère à un groupe de personnes et non à un bâtiment. L’Église que Jésus a bâtie est constituée des personnes qui en sont les membres. Ils sont l’Église !

Pourquoi cette distinction est-elle importante ?

Le mot grec ekklesia, traduit en anglais par Church, et en français par Église, fait tout simplement référence à « ceux qui sont appelés » ou à une « assemblée d’appelés ». À l’origine, le mot se rapportait à une assemblée composée des citoyens d’une ville – sommés de comparaître pour traiter des affaires courantes de la ville. Parce que son sens est étroitement lié à celui du mot hébreu utilisé pour « congrégation », il est devenu, dans le Nouveau Testament, le mot grec communément adopté pour définir la « congrégation » de Dieu – l’assemblée – qui est connue sous le nom d’« Église », tant dans la langue anglaise que dans la langue française.

Les apôtres du Christ décrivent l’Église comme étant composée de ceux qui se soumettent à Dieu en faisant preuve d’une obéissance sincère et qui ont reçu le Saint-Esprit (Actes 8:32 ; Romains 8:9). En fait, les membres de l’Église sont parfois comparés aux différents constituants d’un édifice en pierre. L’apôtre Pierre a écrit : « Et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiezvous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. » (1 Pierre 2:5) Appelés de toutes nationalités et de toutes origines ethniques, tous les membres de l’Église ne sont «… plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais … concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. » (Éphésiens 2:19)

Les membres de l’Église de Dieu sont donc membres de la famille de Dieu, bien que n’étant pas encore glorifiés. En effet, les membres de l’Église comprennent très bien qu’ils sont des êtres humains toujours faillibles et imparfaits. Ils s’efforcent, cependant, de faire de leur mieux pour servir leur Père céleste. Ils agissent ainsi car ils savent qu’Il leur a déjà donné ce qu’Il avait de meilleur à leur offrir – Son Fils unique en tant que leur Sauveur. Et dans Sa grande miséricorde, Il les prépare activement pour leur rôle dans Son Royaume à venir.

Durant cette période actuelle de préparation, c’est auprès de Lui et parmi chacun de Ses membres que le peuple de Dieu puise sa force et son encouragement. Et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’Hébreux 10:24-25 dit : « Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à l’amour et aux bonnes oeuvres. N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour [du retour du Christ]. »

L’Église de Dieu Unie s’efforce avec diligence de tout mettre en oeuvre pour accomplir sa mission biblique qui est de « perfectionner les saints », c’est-àdire de préparer les membres du « corps de Christ », afin qu’ils s’acquittent de leurs responsabilités en tant que serviteurs de Dieu non seulement maintenant, mais aussi une fois qu’ils seront membres de Sa famille éternelle dans le Royaume de Dieu à venir (Éphésiens 4:12).

© 1995-2020 United Church of God—Canada et l'Église de Dieu Unie, association internationale
Toute reproduction, partielle ou totale, sans permission, est interdite. Pour toute correspondance et toute question, s’adresser à info@pourlavenir.ca.

To Top